Vient de paraître : Le triomphe du feu par Francis N’Guessan

1619

[ Publié / Modifié il y a

Un récit poignant et engagé sur le fléau de la guerre et ses conséquences
sur le développement du continent africain.

Afrique, début des années 2000. 3 heures du matin, le jeune Dieudonné est réveillé en sursaut par le bruit assourdissant de tirs en pleine rue. De sa fenêtre, il voit les hommes tomber et les cadavres s’entasser. Le doute n’est pas permis, c’est le début d’une guerre civile. Il n’a pas d’autre choix : il doit s’enfuir, et vite. Avec sa mère, sa tante enceinte de huit mois et une poignée d’inconnus, il se lance alors dans un périple à travers la brousse. Massacres, torture, viols… leur chemin sera semé d’embûches. Parviendront-ils à s’en sortir vivants ? Et dans quel état psychologique ?

Konan Francis N’Guessan livre ici une œuvre poignante et engagée sur le fléau de la guerre et ses conséquences sur le développement du continent africain.

L’AUTEUR – Konan Francis N’GUESSAN

Konan Francis N’Guessan est né le 24 juin 1981 en République de Côte d’Ivoire. Juriste et passionné de littérature, il a écrit son tout premier manuscrit en classe de quatrième. Peu de temps après – il était en terminale –, il a commencé à rédiger Le Triomphe du feu. Il vivait alors en zone de guerre, dans un territoire assiégé par la rébellion ivoirienne.

EXTRAIT

Depuis notre capture, aucune nourriture ni aucune goutte d’eau n’avait effleuré nos lèvres, pas même celles des enfants. Quand les bébés pleuraient, leurs mères enfonçaient le pagne qu’elles portaient dans leur bouche pour éviter d’éventuels problèmes.

Je me disais qu’on ne peut vraiment pas savoir le jour où on s’en ira définitivement de cette terre. Je tremblais, mais ce n’était pas parce que j’avais peur de la mort, plutôt parce que j’avais peur de la peur elle-même. Je n’avais pas peur de mourir, cependant je voulais que cela m’arrive avec dignité.

PARTAGER