Covid- Organics de Madagascar: L’OMS et les pays européens méfiants

735

[ Publié / Modifié il y a

Covid- Organics de Madagascar: Des pays africains passent des commandes, l’OMS et les pays européens méfiants

Au moment où la pandémie à coronavirus fait de plus en plus de ravage dans le monde, le Président malgache, Andry Rajoelina a présenté le 21 avril un rémède. Le Covid- Organics ( CVO). C’est l’appelation de ce fameux ” médicament” issu de l’artémisia, une plante de la pharmacopée chinoise qui soigne le paludisme.
Le Covid -Organics a été validé par l’institut malgache des recherches appliquées, ce qui lui donne une crédibilité nationale.
Dont le Président Rajoelina s’en sert comme arme de communication tous azimuts.
Il est passé sur tous les médias ( publics et privés) pour vanter les mérites de son ” précieux sésame”.
Dans les écoles, le chef de l’Etat, en véritable agent commercial a distribué le Covid- Organics aux enseignants ainsi qu’aux élèves.
Des pays africains passent des commandes
La mayonnaise semble prendre. Le Président sénégalais, Macky Sall a même commandé la semaine dernière, une importante quantité de Covid-Organics malgaches et en a profité pour féléciter dans un message son homologue. Pour lui, il est ” temps que l’Afrique compte sur elle même et croit en ses capacités”. Le Président Félix Tshisékédi de la République démocratique du Congo ( RDC) a également adressé ses félicitations au chef de l’Etat malgache et a par ailleurs annoncé qu’il fera aussi sa commande. Le mercredi 29 avril, c’est la Guinée Equatoriale qui a réceptionné 1,5 tonnes du Covid- Organics.
Dans sa politique médiatique, Rajoelina a pris attache avec l’Union Africaine (UA) et lui à présenté les résultats positifs du médicament dans son pays.
En visioconférence le vendredi 1er mai, avec un bon nombre de Chefs d’Etat africains, dont le Président sud africain, Cyril Ramaphosa, président en exercice de l’UA, Ali Bongo du Gabon, le Général Al Sissi d’Egypte, Ibrahim Boubacar Kéita du Mali, Paul Kagamé du Rwanda, le Chef de l’Etat malgache a appelé ” au réveil de l’Afrique face à la pandémie”.
L’OMS et les pays européens méfiants
L’organisation mondiale de la santé ( OMS) a reconnu que certains médicaments à base de plantes atténuent les symptômes du covid . Toutefois, l’OMS a déclaré qu’il n’y a pour le moment aucune preuve que ces médicaments préviennent ou guérissent le coronavirus.
Idem pour plusieurs pays européens dont la France qui ont interdit l’usage de l’artémisia contre le paludisme.
Dès lors, la trouvaille de Andry Rajoelina est qualifiée par ces pays européens de ” faux produit miracle”.
Mais le Président malgache continue sa campagne médiatique et se dit confiant quant à l’efficacité avérée de Covid-Organics. Qui selon lui, a pu guérir en moins d’une semaine, 60 patients et se réjoui du fait que la Grande îles depuis la propagation de la pandémie à travers le monde, n’a enrégistré à ce jour que 124 cas positifs dont plus de 70 guéris et aucun décès.
Selon lui, le Covid- Organics y en a énormément contribué.
S’il réussi à convaincre l’UA et à faire accepter le fameux Covid Organics par l’Afrique, Rajoelina aura réussi à discréditer la grande et toute puissante OMS.
Mais, cela suffit -il pour en faire le médicament officiel contre le coronavirus ? Pas si sûr !
Alors Excellence Monsieur Rajoelina, prudence !
Lebanco.net

Publicité
PARTAGER