Logements en location-vente:”Le Président veut que le loyer n’excède pas le tiers du salaire”, selon le Premier ministre

14187
Le Premier ministre posant la première pierre marquant le début des travaux. (Sébastien Kouassi)

[ Publié / Modifié il y a

Logements en location-vente et location simple: “Le Président veut que le loyer n’excède pas le tiers du salaire”, selon le Premier ministre

L’impact recherché à travers le projet de logements en location-vente et location simple du Programme présidentiel de logements sociaux et économiques a été mis en avant le 4 juillet 2024, par le Premier ministre, ministre des Sports et du Cadre de vie, Dr Robert Beugré Mambé. C’était lors de la cérémonie de lancement dudit projet à la cité Bae (Brigade anti-émeute) de Yopougon (Abidjan).

À l’occasion, Dr Robert Beugré Mambé a déclaré que le projet dont la première phase de 25 000 logements vient d’être lancée, fera l’objet d’un suivi qui tranchera « radicalement » avec les insuffisances qu’a connues le Programme présidentiel de logements sociaux et économiques.

Le chef du gouvernement a laissé entendre que le Président de la République « a souhaité que le loyer n’excède pas le tiers du revenu de l’acquéreur et que l’apport initial dans le cadre de la location soit le plus réduit ».

Le Premier ministre a également indiqué que la commission spéciale chargée de l’attribution des appartements veillera à ce que personne ne puisse acquérir plus d’un logement à la fois, grâce à un système d’enregistrement biométrique que le ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme mettra en place.

Dr Robert Beugré Mambé n’a pas manqué d’exprimer la gratitude du gouvernement aux partenaires, notamment la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badea) qui finance cette première phase du projet. Il s’est réjoui de l’engagement de l’institution financière réitéré par Cédric Montetcho, responsable du développement commercial, représentant le président Mohamed Ould Tah. Surtout que le prêt est remboursable aux taux de 2,5 % sur 25 ans avec un différé de 5 ans.

Les remerciements de Robert Beugré Mambé ont aussi été formulés à l’endroit du groupe de la Banque mondiale, de la Banque ouest-africaine de développement (Boad), la Banque de développement d’Abu Dabi et de la Banque islamique de développement (Bid).

Un nouveau départ du programme de logements sociaux et économiques

Relativement à cette première phase de 25 000 logements financée par la Badea à hauteur de 45 milliards de FCfa, le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Bruno Nabagné Koné, a indiqué que la Cité Bae accueillera 800 logements de trois et quatre pièces logés dans des immeubles R + 9, quand la zone industrielle d’Akoupé-Zeudji en abritera 1160.

Aboubakar Bamba

Retrouvez l’article sur fratmat.info

PARTAGER