Gabon: des militaires tentent un coup d’Etat, sans succès selon le gouvernement

437

[ Publié sur Ivorian.Net il y a

Au Gabon, c’est un coup de force aux allures de putsch qui semble s’être déroulé ce lundi matin. En effet, vers 4h du matin, plusieurs militaires ont pris le contrôle de la radio nationale pour annoncer la mise en place d’un « conseil national de la restauration ».

D’après le communiqué lu en direct par les militaires putschistes, cette « opération dignité » aurait été motivée par le récent message à la nation du chef de l’Etat Ali Bongo, qualifié de « spectacle désolant » mis en place par l’entourage du président.

Ainsi, indique le communiqué lu par le lieutenant Ondo Obiang Kelly « le message du chef de la nation visant à clore le débat sur sa santé a plutôt renforcé les doutes sur sa capacité à assumer les lourdes charges liées à la fonction de président de la République ».

Appelant les militaires à se procurer « par tous les moyens une arme et des munitions », celui qui s’est également proclamé président du Mouvement patriotique des jeunes des forces de défense et de sécurité du Gabon (MPJFDS) a également exhorté la population les soutenir et à « occuper » les rues, les aéroports et les radios et télévisions.

Alors que le gouvernement vient d’annoncer la mise aux arrêts des mutins et la fin de cette tentative de coup d’Etat, cet événement vient souligner l’incertitude politique dans laquelle est plongée le Gabon depuis l’accident vasculaire cérébral de son président en octobre 2018, et actuellement en convalescence au Maroc.

Pour l’instant aucune information n’a été relayée sur le bilan des possibles victimes de cette opération, alors que des tirs auraient été entendus autour de la Radio Télévision gabonaise, sur le boulevard triomphal, dans le centre-ville.

D’après le ministre de la Communication Guy-Bertrand Mapangou, porte-parole du gouvernement, l’ordre devrait être complètement rétabli dans quelques heures.

Moutiou Adjibi Nourou

Agence Ecofin

PARTAGER