Décès de Séry Bailly:  »Une autre dure épreuve à supporter…Quelle tristesse ! », réagit Simone Gbagbo

1389

Le Professeur Séry Bailly s’est éteint le 2 décembre 2018, dans une clinique à Abidjan. Selon plusieurs sources proches de la famille, il se remettait tout doucement d’un accident cardio-vasculaire (Avc) qui l’avait affaibli.

Réagissant ce lundi 3 décembre 2018, l’ex-Première dame de Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo, affirme que « c’est encore une autre dure épreuve à supporter…». Avec ce décès, selon elle, c’est toute « la nation ivoirienne qui perd un autre de ses dignes fils ». Ainsi, en ce moment douloureux, elle présente ses condoléances les plus attristées à la famille biologique du défunt, entre autres, sa conjointe, ses enfants ainsi qu’à sa famille politique.

Zacharie Séry Bailly est un universitaire, écrivain et homme d’histoire ivoirien, né à Abidjan, en Côte d’Ivoire, le 13 mars 1948. Président de la Fondation Harris Memel-Fotê-Jean Jaurès à Abidjan, il est également vice-président de l’Académie des sciences, des arts, des cultures et de la diaspora africaine (Ascad).

Il a enseigné l’anglais à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan-Cocody où il a été doyen de l’Unité de formation et de recherche (Ufr) des Langues, littérature et civilisations (Llc). Il est auteur de plusieurs ouvrages dont « Hommage à Tiagouri Tapé « Vraiment » » sorti en 1999.

Souvenir de vie de Simone Gbagbo avec Séry Bailly

« Il était cet émérite syndicaliste avec qui, au sein du Synares (Ndlr: Syndicat national de la recherche et de l’enseignement supérieur), nous avons mené la lutte dans le milieu universitaire. Il était ce camarade du parti qui, comme ministre, fut un très proche collaborateur de son excellence le Président Laurent Gbagbo. Il était cet émérite homme de lettres qui avait une plume forte, une expressivité profonde. Il était cet homme qui se souciait de l’épineuse question de la réconciliation et de l’indemnisation des victimes », écrit Simone Gbagbo.

Edouard Koudou
edouard.koudou@fratmat.info
fratmat.info

PARTAGER