Depuis son lieu de détention: Simone Gbagbo envoie un message fort aux Ivoiriens

2170

Détenu au secret par le régime, Simone Gbagbo envoie un message fort aux Ivoiriens

Pour sa témérité au combat et son esprit d’engagement, Simone Gbagbo a reçu l’hommage appuyé d’une forte délégation de démocrates, membres des instances du Front populaire ivoirien (Fpi) d’Abobo-Ayaman (2A). Pour matérialiser cet honneur rendu à l’ex-députée d’Abobo, assorti de don, cette délégation s’est rendue à Moossou le samedi 19 mai 2018, à la résidence familiale de Simone Gbagbo. Où une cérémonie grandeur nature a réuni hôtes et visiteurs que sont, entre autres, Djro Antoine, fédéral adjoint des 2A, Gba Tiémoko, conseiller politique de Simone Gbagbo, Akpa Corentin, directeur de cabinet de Simone Gbagbo, Koré Jeannette, membre du Comité central du Fpi, Mah Siaba Nestor, fédéral à l’organisation des 2A, Gahoun Digbeu secrétaire de section de la Cellule des enseignants (Cefp) d’Abobo Sainte foi et Avocatier, Dr Vehi Émile, secrétaire de section Sainte foi, Assi N’cho, secrétaire de la section Avocatier. Toutes ces personnalités de la Fédération des 2A ont effectué ce déplacement à Moossou les mains chargées de vivres, de non-vivres et une importante somme d’argent. En vue d’exprimer leur solidarité à leur député qui souffre le martyr depuis 2011, dans les geôles du régime. « La fédération les 2A est à Moossou pour manifester sa solidarité à la première dame Simone Gbagbo. C’est donc pour lui témoigner sa solidarité que la fédération est venue remettre des dons à sa famille pour que celle-ci les lui envoie, étant donné que la procédure pour lui rendre visite n’est pas aisée. La fédération à travers cette visite vient dire à la camarade Simone Gbagbo qu’elle est mobilisée et en ordre de bataille », a déclaré Mah Siaba Nestor au nom de la délégation. Cet acte de solidarité militante a été appréciée à sa juste valeur par la famille de la première dame Simone Gbagbo qui n’a pas manqué de réagir à cette visite de ses camarades du parti. Au nom de la famille, Aka jean baptiste, a traduit les remerciements de la famille Ehivet pour ces dons venant, a-t-il précisé, surtout d’une commune qui a souffert le martyr de la rébellion. « C’est une joie de savoir qu’il y a une vie militante à Abobo et cette visite en est une preuve palpable », a fait savoir le chef de famille.

Il est ensuite succédé par Ouattara Claudine née Ehivet, qui a relayé les propos de Simone Gbagbo, informée de l’objet de la Fédération Fpi des 2A à Moossou. « Mme Simone Gbagbo me charge de vous dire qu’elle est fière de savoir que les camarades de Abobo sont restés engagés. Elle me charge de porter le message d’engagement à tous les Ivoiriens et démocrates épris de liberté. Elle nous demande de tenir bon et de rester mobilisés dans la lutte. Elle me charge de vous inviter, comme elle, à croire en la victoire des justes sur l’ennemi et en la libération totale de la Côte d’Ivoire. Une Côte d’Ivoire avec une démocratie véritable unie autour de tous les fils libérés du joug du despotisme », a-t-elle rapporté Ouattara Claudine au nom de Simone Gbagbo qui a reçu par l’entremise de sa famille, les dons des militants des 2A.

Marcel Dezogno
Le Temps

PARTAGER