Dr Boga Sako Gervais: De ma tournée aux Etats Unis d’Amérique: Je dis merci et bravo au ivoiriens

1864

DE MA TOURNEE AUX ETATS UNIS D’AMERIQUE :
« JE DIS MERCI ET BRAVO AUX IVOIRIENS DES USA »

img-04-05-2018d
COMMUNIQUE :
A la faveur du Colloque international organisé aux Etats Unis d’Amérique par le Comité d’Actions pour la Côte d’Ivoire (CACI-USA), les 30 et 31 Mars 2018, et auquel j’ai été associé, j’ai eu l’occasion, au nom de la FIDHOP (Fondation Ivoirienne pour les Droits de l’Homme et la vie politique) et du Groupe de Réflexion et d’Actions pour la Démocratie et les Droits de l’Homme en Afrique (GRADDH-AFRIQUE), d’effectuer une importante mission d’échanges et de consultations avec nos compatriotes Ivoiriens résidents aux USA, notamment ceux de Washington DC et du Maryland ; de New York ; et ceux de New Jersey. Sur la période du 27 Mars au 1er Mai 2018.
Ainsi, j’ai d’abord participé au Colloque du CACI ; ensuite, j’ai rendu public ma proposition pour 2020 ; et enfin, j’ai eu de riches entretiens avec nos compatriotes, des officiels américains et des médias.
1- DU COLLOQUE DU CACI :
Sous la houlette de son Secrétaire Exécutif, le Dr Éric EDI, le Comité d’Action pour la Côte d’Ivoire aux Etats Unis a sollicité des personnalités ivoiriennes de la Diaspora pour réfléchir sur le thème : « Horizon 2020 : pour une Transition démocratique et apaisée en Côte d’Ivoire. » Autrement dit : « Quelles stratégies la société civile et les forces de l’alternative démocratique devraient-elles adopter pour permettre à la Côte d’Ivoire de retrouver le chemin de la démocratie et de la stabilité politique en 2020 ? »
A l’issue des travaux, qui se sont effectivement déroulés dans le Maryland, à l’hôtel Confort Inn de Beltsville, les vendredi 30 et samedi 31 Mars 2018, et auxquels ont aussi pris part des représentants de partis politiques, du PDCI-RDA et du FPI du Président Gbagbo, plusieurs propositions ont été consignées dans le Rapport final qui sera adressé à qui de droit.
Et le CACI et la FIDHOP et GRADDH-AFRIQUE ont pris l’engagement de renforcer leur partenariat et collaboration.
2- DE LA PROPOSITION POUR LA VICTOIRE DE L’OPPOSITION EN 2020 :
Le vendredi 13 Avril 2018, dans la salle de conférence de l’hôtel Sheraton de Washington DC (sur la Georgia Avenue), j’ai rendu public une proposition que je nourrissais depuis plusieurs mois et que nous avons peaufinée, les amis de la FIDHOP, de GRADDH-AFRIQUE et moi. Il s’agit d’une proposition qui peut garantir la victoire de toute l’opposition ivoirienne face au régime-Ouattara avec le RHDP lors de la prochaine élection présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire. Elle se résume en trois points.
– Cette proposition est une invitation lancée à toute la grande famille de l’opposition ivoirienne, notamment à celles et ceux se réclamant du Président Laurent Gbagbo, à adopter ou adhérer clairement au principe de participer à la présidentielle de 2020 ; que la CEI ait été reformée (ce serait l’idéal) ou non. Dès lors, toutes les conséquences qui surviendraient suite à cette élection seraient imputées au Chef de l’Etat Alassane Ouattara. Et l’UA et l’ONU, en tant que témoins, en prendraient acte !
– Cette proposition est un Appel à l’UNION de toute l’opposition face au régime-Ouattara, dernière un Candidat unique et légitime, issu d’une Election Primaire ; laquelle devrait être ouverte à tous, sans exclusion d’aucune ! Il s’agit de ne point disperser les forces de la Gauche, au moment où le régime au pouvoir peine à créer un parti unifié.
– Cette proposition sollicite de la part des populations, qui souffrent tant du régime-Ouattara, d’accepter de soutenir le futur candidat de l’opposition, par une contribution financière lors du vote de la Primaire : 500f.Cfa en Côte d’Ivoire, 5 euros en Europe et 5 dollars aux USA.
En somme, cette proposition demande à tous et à chacun des Leaders politiques et de la Société civile qui se battent ensemble pour la Souveraineté, pour la restauration de la Démocratie et le respect des Droits de l’Homme en Côte d’Ivoire, de transcender leurs égos personnels, pour privilégier l’intérêt de la Nation.
3- DES ENTRETIENS AVEC LES COMPATRIOTES :
– A Washington DC et dans le Maryland :
Dans cette ville symbole du pouvoir des Etats Unis, en dehors des personnalités américaines qui m’ont fait l’honneur de me recevoir à leurs cabinets respectifs, j’ai pu rencontrer plusieurs délégations d’Ivoiriennes et d’Ivoiriens engagés et déterminés pour faire aboutir, ensemble, notre combat commun pour la Libération de la Côte d’Ivoire. Nous avons pris l’engagement de garder régulièrement le contact et de travailler ensemble.
– A New York et à New Jersey :
En plus de la conférence que j’ai animée le dimanche 22 Avril 2018, dans le Presbyterian Church of Ghana (259-61 West 123rd Street) de New York, j’ai pu échanger et consulter plusieurs Leaders et membres des communautés et des partis politiques ivoiriens, au sujet de notre pays et sur les enjeux de la présidentielle de 2020, que nous sommes condamnés à gagner, afin de mettre fin au martyre des Ivoiriens.
Enfin, pour couronner ma tournée américaine, la section du FPI de Washington DC-Maryland-Virginia que dirige le nouveau Secrétaire Général Blé Sery Wandji a tout mis en œuvre pour repousser mon retour en Europe, afin que je participe à la Fête de la Liberté doublée de l’investiture de ce nouveau SG et son bureau. Ce fut l’occasion pour moi de réaffirmer mes convictions et mon engagement pour une Côte d’Ivoire nouvelle, qui passe par une nécessaire victoire de l’opposition ivoirienne en 2020.
Et la fête fut totalement embellie par l’arrivée et l’intervention magistrale de l’Economiste-panafricaniste, mon ami et frère le Prof. Nicolas Agbohou, sur le Franc CFA.
JE NE PEUX DONC QUE DIRE MERCI ET BRAVO A TOUS LES COMPATRIOTES IVOIRIENS RESIDENTS AUX ETATS UNIS ! ET RENDRE GLOIRE A DIEU !

Fait à Washington, USA, le Jeudi 3 Mai 2018

Dr BOGA SAKO GERVAIS
Président de la FIDHOP et de GRADDH-Afrique

img-04-05-2018d1
img-04-05-2018d2
img-04-05-2018d3
img-04-05-2018d4
img-04-05-2018d5
img-04-05-2018d6

PARTAGER