Côte d’Ivoire – Départ de Jean Claude Brou du gouvernement, Bruno Koné précise

1207

Interrogé sur le Ministre ivoirien de l’industrie et des Mines, qui prend fonction le 1er Mars 2018, à Abuja en qualité de Président de la Commission de la Cedeao, Bruno Koné a regretté son départ.

Lors du traditionnel point de presse d’après Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement ivoirien, a implicitement reconnu ce mercredi 28 février 2018, que son collègue venait d’assister à son dernier Conseil des ministres.
Bruno Koné a évoqué les qualités de l’homme, et a ajouté que cela manquerait au gouvernement, tout en se réjouissant néanmoins du fait qu’il était appelé à remplir d’aussi hautes et importantes fonctions et responsabilités, au niveau de la sous-région.
S’agissant de son remplacement, le Ministre ivoirien de l’Economie numérique, de la Communication et de la Poste, a demandé aux journalistes de tendre les oreilles vers la Présidence de la République.
En effet, dans l’agenda du chef de l’État ivoirien de ce mercredi 28 février 2018, une audience avec Jean Claude Brou est programmée à 17:30. Un communiqué pourrait être ensuite diffusé. Depuis la nomination de Jean Claude Brou, cadre Pdci considéré comme proche du vice-président Daniel Kablan Duncan, des supputations ont régulièrement fait jour à Abidjan, sur la date exacte de sa sortie du gouvernement.
Au cours du même point de presse, Bruno Koné a annoncé la nomination de l’ex-ministre Pdci, Allah Kouadio Rémi, au Conseil d’administration du Bnetd, au titre du Président de la République. Allah Kouadio ( considéré comme un poulain du vice-président Duncan ), devrait ensuite prendre la Présidence de Conseil. De son côté l’ex chef d’État major des Armées, Soumaila Bakayoko a été nommé au Conseil d’administration de la Sir, en remplacement d’Akossi Bendjo, dont le mandat est arrivé à expiration, selon le ministre.
Charles Kouassi
L’Intelligent d’Abidjan

PARTAGER