Taekwondo/Devenu Grand maître : Me Siaka Coulibaly, la consécration !

1941

[ Publié / Modifié il y a

Ancien président de la Fédération ivoirienne de taekwondo (1995-2001 et 2005-2009), Me Coulibaly Siaka vient de franchir une autre étape importante dans sa longue et riche carrière au niveau du taekwondo.

En effet, depuis le 28 septembre 2022, il est devenu « Grand maître », après s’être vu décerné officiellement la ceinture noire 9e Dan de taekwondo. Il est devenu ainsi, le premier africain à accéder à ce grade dans l’histoire du taekwondo.

Ce grand pratiquant d’arts martiaux, modèle de plusieurs générations, a, à son actif, une vingtaine de clubs de taekwondo et plus de 2000 élèves parmi lesquels d’autres ont la ceinture noire 7e Dan.

Pour rappel, le Grand maître Minayaha Siaka Coulibaly est membre de l’Académie mondiale de taekwondo. Parmi ses admirateurs, Me Kim Young qui a consacré 27 années de sa vie à l’implantation et au développement du taekwondo en Côte d’Ivoire, le considère comme un athlète exceptionnel qu’il a découvert lors du 1er championnat de Côte d’Ivoire en 1975.

« Il a été non seulement le champion de toutes les catégories, mais il m’a également impressionné par ses performances et sa technique », a ajouté le Grand maître sud-coréen.

Me Kim Young s’est également réjoui de l’engagement de Me Siaka Coulibaly dans la transmission de cet art martial sud-coréen à l’échelle mondiale.

Heureux de cette distinction, Me Siaka Coulibaly a remercié Dieu et traduit sa reconnaissance à feu Me Arsène Zirignon et à Me Kim Young, ses formateurs.

Le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, dont il a été un des collaborateurs il y a quelques années, a salué l’esprit d’amour, de paix, de respect d’autrui, de tolérance et de discipline qui caractérise le nouveau Grand maître.

Céleste Kolia
Retrouvez l’article sur fratmat.info

PARTAGER