Solidarité, Lutte contre la pauvreté et Cohésion nationale: Mariatou Koné cède les dossiers à Belmonde Dogo et à KKB

1859

[ Publié / Modifié il y a

Anciennement ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté (Mscslp), Mariatou Koné, portée à la tête du département de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, a remis ce 12 avril, les dossiers de leurs nouvelles fonctions à ses successeurs, Myss Belmonde Dogo, ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, et Bertin Kouadio Konan dit « KKB », ministre de la Réconciliation et de la Cohésion nationale.

La passation des charges a eu lieu au cabinet du Mscslp au 13e étage de la Tour E au Plateau, sous la supervision de Carmen Sioblo Ouattara, représentante du Secrétariat général du gouvernement.

Mariatou Koné a indiqué que la création du Mscslp découle de la vision et de la volonté du Président Alassane Ouattara de ressouder le tissu social fortement déchiré par la décennie de crise qu’a connue la Côte d’Ivoire.

L’enjeu était de faire en sorte que le pays retrouve ses valeurs cardinales que sont l’hospitalité, la fraternité et le vivre ensemble. La ministre sortante a, à cet effet, appelé ses successeurs à s’inscrire dans la vision du Chef de l’État et à performer davantage le chantier de la solidarité, de la lutte contre la pauvreté et de la cohésion nationale.

Belmonde Dogo a promis à Mariatou Koné de capitaliser, de consolider et d’user à bon escient des acquis dont elle hérite. « Je considère cette cérémonie comme un passage de témoin dans une course de fond contre la pauvreté. Course dans laquelle bon nombre d’obstacles ont déjà été levés par vous. Pour ma part, je m’engage à poursuivre sur votre lancée, en empruntant le chemin que vous avez su, si brillamment tracer, comme l’atteste l’éloquence de vos résultats », a-t-elle dit à son prédécesseur.

Bertin Kouadio Konan a dit l’honneur et la joie qu’il éprouve de succéder au Pr Mariatou Koné. Il l’a félicitée pour l’immense travail abattu à la tête du département en charge de la Cohésion sociale. Auquel elle a donné une forme et un contenu. « Je m’inscris dans la continuité. Vous avez ouvert les sillons, nous serons là juste pour les élargir », a dit KKB à l’endroit de sa collègue.

Germain Gabo
fratmat.info

Publicité
PARTAGER