Sahara Energy et Petroci signent un Accord de 43 millions de dollars pour Stimuler l’Approvisionnement en GPL en Côte d’Ivoire

1262
The Sahara Group Limited

[ Publié / Modifié il y a

Sahara Energy Logistics Holding Limited (Une société de Sahara Group) et la Société Nationale d’Opérations Pétrolières de la Côte d’Ivoire (Petroci Holding), ont conclu un Accord de Joint Venture (JVA) pour faciliter la construction d’une installation de stockage de 12 000 Tonnes Métriques de Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL) afin de garantir la sécurité de l’approvisionnement en GPL dans le pays.

Le coût du projet est estimé à 43 millions de dollars et sera exécuté en deux phases, avec une mise en service prévue pour novembre 2021 et octobre 2022 respectivement.

Constituée sous le nom de SAPET Energy S.A., la coentreprise s’occupera de la construction, de l’exploitation et de la maintenance du terminal de stockage de GPL ultramoderne. Une fois terminée, l’installation deviendra la plus grande de ce type en Afrique subsaharienne et, plus important encore, soutiendra les efforts du gouvernement pour répondre à la demande croissante de GPL de la Côte d’Ivoire.

S’exprimant lors de la signature de l’accord, le Dr Ibrahima Diaby, Directeur Général de Petroci, a déclaré : “Ce projet de coentreprise est le premier de ce type en Côte d’Ivoire et servira de modèle pour d’autres projets dans le secteur de l’énergie. Il s’agit d’un événement historique qui ouvrira la voie à un stockage, une distribution et une fourniture de GPL robustes et sans faille. Cela se traduit par plus d’énergie propre, de croissance et de productivité en Côte d’Ivoire. Nous sommes ravis et attendons avec impatience de pouvoir collaborer davantage avec Sahara Energy”.

M. Olayemi Odutola, Directeur National de Sahara Energy, a déclaré que le projet était en tandem avec l’engagement de Sahara Group à promouvoir l’énergie propre en Afrique par le biais d’investissements, de nouvelles technologies et d’une collaboration avec des institutions régionales et mondiales. Il a déclaré que le partenariat avec Petroci réitère le soutien et l’engagement de Sahara Group à renforcer la croissance économique en Côte d’Ivoire et contribue à l’objectif du SDG7 de l’ONU qui vise à assurer l’accès à une énergie propre et abordable.

“Nous sommes enthousiasmés par le projet et l’énorme opportunité qu’il va conférer à la Côte d’Ivoire en tant que premier centre de GPL dans la sous-région. Sahara Energy continue à soutenir la chaîne de valeur énergétique du pays en tant que partenaire de premier plan. Sahara Group reste inébranlable dans son engagement à améliorer la capacité, la productivité, la fiabilité, la sécurité, la rentabilité, la compétitivité et la durabilité du secteur énergétique africain. Nous continuerons à explorer d’autres possibilités d’investissement et de partenariat pour reproduire des projets similaires sur le continent”, a-t-il déclaré.

Selon les experts de l’industrie, cette évolution est une bonne nouvelle pour le pays, qui compte 25 millions d’habitants et qui est récemment devenu l’un des marchés du GPL connaissant la croissance la plus rapide en Afrique de l’Ouest. La consommation nationale de GPL est passée de 175KT en 2013 à 380KT en 2019, une augmentation significative qui dépasse de loin la demande du pays en produits liquides (hors essence).

L’installation proposée augmentera de 60% la capacité de stockage de GPL du pays et améliorera considérablement l’importation, le stockage, la fourniture et la distribution de GPL et d’autres activités connexes en Côte d’Ivoire et dans les pays voisins tels que le Mali, le Burkina Faso et la Guinée.

L’investissement permettra également de combler le déficit actuel d’approvisionnement et de stockage des produits sur le marché et d’assurer une plus grande disponibilité et sécurité des produits en faisant passer la durée de stockage de 15 à 27 jours.

Sahara Group est déjà un des principaux fournisseurs de GPL sur le continent grâce à sa co-propriété avec MT Africa Gas et MT Sahara Gas, deux navires de GPL d’une capacité combinée de 76 000 mètres cubes (cbm). Les navires ont livré environ 600 000 tonnes de GPL, rendant les ménages, les communautés et les nations plus propres et plus sûrs, tout en stimulant la croissance économique et le développement des marchés.

The Sahara Group Limited

Publicité
PARTAGER