Retour du président Gbagbo: Communiqué du juge Chile Esoe Osuji (CPI)

2071

[ Publié / Modifié il y a

CPI COMMUNIQUE DU JUGE CHILE ESOE OSUJI
Retour du president Gbagbo Laurent en Cote d’ivoire.:

Conformément aux accords de coopération judiciaire qui régissent les rapports entre la Cour Pénale internationale et les États Parties du Statut de Rome , l’article 185 du Règlement de la cour stipule que les États ont l’obligation de recevoir sur leur sol toute personne acquittée et en assurer leur retour sécurisé.

Cependant , je dois constater avec une vive inquiétude qu’une association se prévalant du statut de victimes formule le souhait que les acquittés soient rejugés à leur retour dans leur pays au point d’émettre des menaces virulentes . Tout en reconnaissant le droit aux victimes de tous les camps à obtenir justice, il est de mon devoir en tant que juge de rappeler qu’un verdict définitif a été rendu par la Cour dans l’affaire le” Procureur contre Gbagbo / Ble Goude” . Cette décision n’est susceptible d’aucun recours et réhabilite les anciens prévenus dans tous leurs droits . En outre, un nouveau procureur entrera en fonction dans quelques mois . Il aura la charge de mener de nouvelles enquêtes contre d’autres auteurs situés dans le camp adverse .
Je conclus en mettant en garde tous les auteurs de troubles susceptibles de compromettre la sécurité et l’intégrité des acquittés dont nous avions la charge de juger . Jusqu’à ce qu’ils regagnent leurs domiciles respectifs , messieurs LAURENT GBAGBO et BLE GOUDE sont sous la responsabilité de la Cour Pénale internationale. Des poursuites Internationales seront engagées contre les responsables d’actes de violence à leur retour en Côte d’Ivoire.

Juge Chile Esoe Osuji

Publicité
PARTAGER