Réconciliation / Kouadio Konan Bertin : Henry Konan Bédié est mon père

1370

[ Publié / Modifié il y a

Réconciliation / Kouadio Konan Bertin : Henry Konan Bédié est mon père
Alassane OUATTARA est le père de SORO Guillaume

Abidjan, le 01 août 2022- Le ministre ivoirien de la Réconciliation et de la Cohésion Nationale, Kouadio Konan Bertin, était face à la presse diplomatique et politique ce lundi 01 Août 2022.
Dans cet exercice, le ministre de la réconciliation et de la cohésion devait répondre à la préoccupation principale de la presse de savoir s’il fallait croire à un dénouement heureux du processus de réconciliation et de cohésion en cours en Côte d’Ivoire. Chose que le ministre KOUADIO Konan Bertin n’a pas hésité à répondre par l’affirmatif après plus de deux heures d’échange sur un plateau d’un complexe hôtelier de la place.

La conférence inaugurale de la tribune politique a eu pour invité de son plateau de ce jour, le Ministre KOUADIO Konan Bertin, Ministre de la Réconciliation et de la Cohésion Nationale qui était face à une trentaine de Journalistes politiques et diplomatiques de différents organes national et international.

Le mode opératoire était axé sur les trois séries de questions. Questions portant essentiellement sur :
– La vision de l’invité du jour sur la question de la réconciliation et de la cohésion et sa recette pour une réconciliation véritable,
– Les exilés encore à l’extérieur, principalement le cas de BLE Goudé et SORO Guillaume,
– Les prisonniers politiques et militaires
Pour le ministre de la réconciliation et de la cohésion nationale, la réconciliation requiert l’implication de tous y compris la classe politique ivoirienne.

Le film institutionnel projeté et qui a retracé les actions du ministre depuis sa nomination témoigne du caractère inclusif du processus comme voulu par le chef de l’Etat, premier architecte de la réconciliation.
Pour le ministre KOUADIO Konan Bertin, nous devons saisir la main tendue du Président de la République qui nous offre la chance d’être dans cette disposition à aller à la réconciliation et à la paix.
Celui qui se considère comme simple acteur de cette réconciliation au même titre que tous les autres membres du gouvernement auprès du chef de l’Etat a durant toute son intervention rassuré l’assistance du succès dont sera couronné ce processus.

Il a invité les ivoiriens et la Côte d’Ivoire entière à emboiter le pas aux trois grands qui ont se sont rencontrés dans l’intérêt de leur peuple.
Le ministre KOUADIO Konan Bertin a exprimé sa détermination à réussir cette mission.

Les exilés qui sont une minorité sont en voie de regagner la Côte d’Ivoire. Les dispositions sont en train d’être prises au vu de la période de grâce faisant suite à la clause de fin de statut de réfugier ivoirien fixée au 30 Juin dernier.
En réponse à la question du journaliste du quotidien ” l’Expression”, le pacte social est effectivement en train d’être retissé selon le ministre KOUADIO Konan Bertin et la question des prisonniers militaires aura un dénouement à la façon militaire.

Concernant le cas Blé GOUDE, il est un secret de polichinelle que Charles BLE GOUDE a obtenu son passeport et mieux, de la façon la plus élégante : des mains du chef de cabinet du Président de la République.
Le cas de SORO Guillaume est vu selon la tradition africaine :
– Laurent GBAGBO est le père de Charles Blé GOUDE
– Henry Konan BEDIE est mon père et
– Alassane OUATTARA est le père de SORO Guillaume.

Aucun de nous ne peut avoir raison face à son père. Donc, il revient à SORO Guillaume de garder le profil bas et de regagner la maison de son père. Toutes autres conseils seraient le conduire sur le mauvais chemin. Il est mon ami, je ne peux que lui dire ce qui est bon pour lui.

En somme, soyons optimiste sur la question de la réconciliation, de la paix et de la cohésion.
Vous, hommes de médias et nous hommes politiques avons le devoir de recréer ce climat de paix et de cohésion en Côte d’Ivoire.

Les trois dinosaures de la politique ivoirienne n’ont d’autres choix que de mettre à profit le temps qui leur reste pour donner le bonheur aux ivoiriens.

Source: Ministère de la Réconciliation et de la Cohésion Nationale

Le titre est de la rédaction

PARTAGER