Signature de protocole d’accord pour former plus de 3 000 jeunes ivoiriens

1875
Signature de protocole d’accord à l’INFPA avec les gouvernements allemands et néerlandais sur la formation professionnelle en horticulture maraîchère dans le projet HortIvoire

[ Publié / Modifié il y a

Signature de protocole d’accord à l’INFPA avec les gouvernements allemands et néerlandais sur la formation professionnelle en horticulture maraîchère dans le projet HortIvoire

Mercredi 23 novembre 2022, 14h00, Institut National de Formation Professionnelle Agricole (INFPA) Abidjan Cocody Bonoumin, voie annexe dans le quartier, entre Doraville et la station Pétro Ivoire en face du Collège André Malraux.

HORTIVOIRE est un projet financé par le gouvernement néerlandais comme partenariat entre AGRIFER, INFPA (Institut National de Formation Professionnelle Agricole), RijkZwaan, Van Iperen et Resilience, en tant que coordinateur général.
Le projet HORTIVOIRE est également soutenu par le gouvernement Allemand, via le projet Centre d’Innovations Vertes (ProCIV) mise en place par l’agence allemande de coopération technique GIZ (Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit).
Le projet HORTIVOIRE, mis en œuvre comme partenariat public-privé (PPP) avec quatre entreprises privées et l’INFPA, envisage la professionnalisation de la production agricole intensive en Côte d’Ivoire. La matérialisation de ce PPP vise, sur le long terme et entre autres, le renforcement de capacités de l’INFPA ; les démonstrations aux journées sur le terrain pour 3 500 agriculteurs ; et une formation professionnelle en production maraîchère hors-sol pour au moins 240 jeunes et femmes. La cible privilégiée est la population jeune du sud-ouest, du centre et du sud-est de la Côte d’Ivoire, d’ailleurs les zones d’intervention du projet Centre d’Innovations Vertes (ProCIV).
Dans ce contexte, le ProCIV a récemment conclu un contrat de financement avec l’INFPA, partenaire clé dans le projet HORTIVOIRE. Ce nouvel accord décrit comment les parties se complèteront et contribueront aux objectifs de l’autre.
Cet accord vise essentiellement :
La formation du personnel de l’INFPA à la gestion du centre de formation HORTIVOIRE ;
La démonstration aux journées sur le terrain pour 3 500 agriculteurs ;
Assurer la formation de plus 240 apprenants ;
Favoriser l’insertion professionnelle des auditeurs formés ;
Attirer jusqu’à 50% de femmes dans les formations disponibles.

C’est ainsi que le projet HORTIVOIRE est mis en œuvre avec des partenaires qui ont trouvé un objectif commun ensemble: aider les jeunes ivoiriens à améliorer et à diversifier ses opportunités d’entreprendre, puis générer des revenus décents. Dans le projet HORTIVOIRE, la GIZ joue le rôle de partenaire technique et financier pour l’INFPA.
La signature du protocole d’accord se fera en présence des autorités des Ambassades de l’Allemagne et des Pays Bas, des représentants de la GIZ et des entreprises qui composent HORTIVOIRE puis des partenaires.

Le Centre d’Innovations vertes fait partie de l’initiative « Un seul monde sans faim (SEWOH) » est une initiative spéciale lancée par le Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ). Son objectif est de lutter contre la faim en milieu rural et renforcer la capacité des populations à surmonter ces problèmes. Dans le cadre des projets globaux de la BMZ, le projet Centre d’innovations vertes pour le secteur agroalimentaire en Côte d’Ivoire (ProCIV) prévoit appuyer les innovations dans le secteur agroalimentaire afin d’améliorer durablement les revenus des petits producteurs, l’emploi et l’approvisionnement en denrées alimentaires dans des régions rurales.

HORTIVOIRE est un projet « Impact Cluster » financé par Netherlands Enterprise Agency (RVO), agence exécutive pour le Ministère des Affaires Etrangères (BZ) et le Ministère des Affaires Agricoles (LNV).

Edouard DAGRI
Chargé de Communication et des Relations Publiques
Centre d’innovations vertes pour le secteur agro-alimentaire (ProCIV)
edouard.dagri@giz.de
www.giz.de

PARTAGER