Plusieurs candidats au Bac expulsés pour utilisation de téléphones portables

788
gouv.ci

[ Publié / Modifié il y a

Une dizaine de candidats des différents centres de composition au Baccalauréat session 2022 à Oumé, ont été expulsés pour détention et utilisation de support électronique pendant le déroulement des compositions du lundi 4 au vendredi 8 juillet a constaté l’AIP.

Plus d’une dizaine de candidats pris sur les faits sont passés aux aveux dans leur rapport de fraude quand d’autres infortunés ont pris la fuite. Pour des raisons professionnelles, les responsables en charge de l’organisation du BAC à Oumé n’ont pas voulu nous en dire plus.

“Le téléphone est formellement interdit à l’examen. Et ceux qui se sont fait prendre subiront la rigueur des sanctions conformément aux dispositions disciplinaires prévues par la direction des Examens et Concours DECO “nous a confié un président de jury qui a requis l’anonymat.

Le lycée moderne, les collèges Denis Diderot, les Élites et le Catholique Saint François sont les quatre centres de composition où les états-majors se sont pleinement investis dans la lutte contre la fraude pour des examens de qualité.

L’année dernière, certains candidats pris en flagrant délit de fraude ont été sanctionnés et rayés des listings centres cette année bien qu’ils ont passé l’année scolaire sur les bancs.

AIP

PARTAGER