Omar Sy, l’archétype du nouveau héros français ?

3202

[ Publié / Modifié il y a

Alors qu’il vient de fêter ses 43 ans, l’acteur Omar Sy connaît un succès international avec la série Lupin, diffusée sur Netflix.

L’acteur français d’origine mauritanienne et sénégalaise est-il l’archétype du nouveau héros à la française ?

Lupin : La première série française – avec un acteur noir comme personnage principal – à remporter un tel succès
L’acteur Omar Sy, mondialement connu pour son rôle dans le film Intouchable, est actuellement à l’écran dans la série Lupin : dans l’ombre d’Arsène”, diffusée sur Netflix depuis le 8 janvier dernier.

En quelques semaines, l’adaptation moderne des aventures du gentleman-cambrioleur inventé par l’écrivain Maurice Leblanc en 1905 a connu un succès international.

Avec plus de 70 millions de vues, c’est la première série française à remporter un tel succès sur la plateforme de streaming et la deuxième série la plus visionnée de l’histoire de Netflix.

Omar Sy y incarne le rôle d’Assane Diop et de son célèbre alter ego, Lupin.

Lupin, c’est aussi l’histoire d’un homme qui dénonce les inégalités sociales et le racisme ordinaire au sein de la société française.

Pour la presse noire américaine, comme l’a souligné l’hebdomadaire Courrier International, le choix d’un acteur noir pour incarner un personnage emblématique de la littérature française est l’un des facteurs clés dans la réussite de Lupin.

“Le succès de Lupin est un pas immense vers une meilleure représentation de la diversité dans le cinéma français. Il prouve également que les acteurs n’ont pas à être cantonnés dans certains rôles uniquement à cause de la couleur de leur peau”, écrit le magazine Essence sur son site.

Pour Sy, “il s’agit de donner un nouveau visage à ce que signifie d’être français aujourd’hui”, a-t-il déclaré dans le New-York Times.

Il est vrai qu’en 2018, Aïssa Maïga et 15 autres actrices noires et métisses avaient contribué à la rédaction du livre intitulé “Noire n’est pas mon métier”, dans lequel elles dénoncent le manque de représentation dans le cinéma français. Le 16 mai, elles montaient symboliquement les marches du festival de Cannes.

En 2020 par ailleurs, une trentaine de personnalités dénonçaient dans une tribune le manque de diversité dans le cinéma français en utilisant le hashtag #BlackCesars

En Afrique, l’engouement pour la série et le talent de l’acteur français continue de croitre.

Au Sénégal, Macky Sall a félicité l’acteur pour sa brillante carrière. «Tu es une fierté » a quant à lui écrit Youssou Ndour sur Twitter.

Il n’en reste pas moins que la réussite d’Omar Sy met en lumière le manque de représentation dans le milieu du cinéma. Il est l’un des rares acteurs noirs à connaitre un tel succès en France et à l’international.

Les choses sont-elles en train de changer ?
“J’ai grandi en France… dans une société qui veut te placer quelque part. Si tu ne te définis pas toi-même, si tu n’as pas une idée – même assez générale – de ce que tu es, tu te fais embarquer. L’identité c’est important “, dit-il.

Pour autant, Omar Sy a parcouru un long chemin avant d’en arriver là. Issu d’un milieu modeste, l’acteur se destinait à d’autres horizons.

Mais une rencontre a changé le cours de son destin.

La rencontre avec Jamel Debouze
D’origine mauritanienne par sa mère et sénégalaise par son père, Omar Sy est né le 20 janvier 1978 au sein d’une fratrie de huit enfants.

Il a grandi à Trappes, en banlieue parisienne.

Sa mère était femme de ménage, et son père ouvrier dans le secteur automobile.

Son père fait partie d’une génération d’émigrés arrivés en France dans les années 60, qui sont restés en France pour donner un meilleur avenir à leurs enfants.

Amis d’enfance, Jamel Debbouze et Omar Sy se sont rencontrés à l’âge de 6 ans.

L’humoriste, acteur et producteur franco-marocain s’est révélé par ses prestations comiques à la radio et à la télévision avant de s’imposer au cinéma dans des films a grands succès. Il est aussi connu pour avoir découvert de nombreux humoristes à travers le Jamel Comedy Club et le Marrakech du Rire.

“Jamel, c’est mon frère… Il sait d’où je viens. Il connait très bien mon histoire et il comprend très bien ma vie d’aujourd’hui”, dit-il dans le documentaire Omar Sy, c’est ta chance sorti en 2018.

En 1998, Jamel lui propose de le rejoindre à Radio Nova puis à Canal +.

Il y rencontre Fred Testot, avec lequel il forme le duo comique du Service après-vente des émissions (SAV).

Grand tournant : le premier acteur noir à décrocher le César du Meilleur acteur
La carrière d’Omar Sy décolle en 2006 avec la comédie Nos Jours Heureux.

Mais c’est en 2012 qu’Omar Sy se démarque réellement. Il devient le premier acteur noir à décrocher le César du Meilleur acteur avec le film Intouchables.

“Allez vous coucher les enfants, c’est pour vous”, a-t-il lancé lors de la 37e cérémonie des Césars, avant de remercier sa femme Helene, la mère de ses cinq enfants.

Doublé dans plusieurs langues à travers le monde, le film rencontre un succès international immédiat avec 19 millions d’entrées en France, 32 millions dans le monde.

Dans le film, Omar Sy est l’aide a domicile d’un riche homme d’affaires tétraplégique (François Cluzet).

La même année, il décide de s’envoler à Los Angeles avec sa famille, pour lancer sa carrière aux États-Unis.

Lors de son premier casting en 2014, il décroche un rôle. Il s’agit de X-Men: Days of Future Past.

Il décroche aussi un autre rôle dans une autre superproduction hollywoodienne : Jurassic World.

Proche de ses racines à travers ses films
Yao
Avec Yao de Philippe Godeau en 2019, Omar Sy retourne au Sénégal, la terre de ses parents, après plusieurs années d’absence.

Yao, c’est l’histoire d’un garçon de 13 ans qui traverse le Sénégal en solitaire pour rencontrer son idole, un acteur français interprété par Omar Sy, venu promouvoir son
premier livre.

C’est l’histoire d’une rencontre, d’un voyage, d’un retour aux sources.

“Je ne suis pas étranger au Sénégal, à mes racines. Les questions que se posent le personnage dans le film, je me les suis posées et j’y ai répondu avant. Mais j’étais content de pouvoir rendre compte de ça. En réalité, tu vis le racisme dans les deux, tu peux être vu comme un sénégalais en France et tu es vu comme un français au Sénégal, donc dans les deux cas, tu n’es pas chez toi. Et si tu ne réponds pas à ces questions-là tôt, tu peux avoir le sentiment que tu n’es chez toi nulle part alors que tu peux choisir d’être chez toi partout”, confie-t-il lors d’une interview.

Samba
Pour la comédie dramatique Samba, il incarne un jeune immigré sans-papiers qui cherche à se faire une place à Paris. Ce film l’a ramené a des aspects de sa vie personnelles.

“C’était une forme d’hommage à mon père pour moi de jouer Samba parce que Samba fait le trajet qu’a fait mon père a une autre époque”.

“C’est le seul film qui a déclenché une aussi grosse discussion avec mon père”, ajoute-t-il.

Le saviez-vous ?
“Le rire a toujours fait partie de sa vie”, déclaré Jamel Debouze a propos de son ami
Hélène Sy, la femme d’Omar, est la présidente de l’association Cé Ke du Bonheur depuis 13 ans, qui se mobilise pour améliorer les conditions de vie des enfants séjournant à l’hôpital.

•Omar Sy et Nicholas Anelka, qui a aussi grandi à Trappes, sont amis

•Omar Sy a été elu 3 fois “Personnalité préférée des Français”, un titre attribué à une personnalité française par un sondage réalisé une fois par an par l’Institut français d’opinion publique (IFOP)

Omar Sy est un homme engagé dans le combat contre les discriminations et les violences policières notamment

Geneviève Sagno
BBC Afrique

retrouvez l’article sur bbc.com/afrique

Publicité
PARTAGER