Niger: Poutine d’oppose à l’intervention militaire de la CEDEAO

9049
La Russie s’oppose au projet de la CEDEAO d’une intervention militaire au Niger.

[ Publié / Modifié il y a

La Russie s’oppose au projet de la CEDEAO d’une intervention militaire au Niger. Selon le pays du président Vladimir Poutine, cela pourrait provoquer une déstabilisation de ce pays.

C’est le ministère russe des Affaires étrangères qui a fait connaître la position de son pays dans un communiqué ce vendredi 11 août 2023.

« Nous pensons qu’une voie militaire de résolution de la crise au Niger pourrait conduire à une confrontation prolongée dans ce pays africain ainsi qu’à une forte déstabilisation de la situation dans l’ensemble de la région du Sahara et du Sahel », indique la note, tel que rapporté par le confrère Agence France presse.

L’avènement au pouvoir de l’armée après un coup d’Etat contre le président Mohammed Bazoum le 26 juillet 2023, ne plaît pas dans la sous-région ouest africaine. Les chefs d’Etat de la CEDEAO (la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest) ont décidé et donné leur feu vert aux chefs d’état-major des armées de leurs différentes armées pour concevoir un plan d’attaque sur Niamey. L’objectif étant de libérer le président Bazoum encore retenu par les putschistes. En attendant l’assaut, la carte du dialogue est privilégiée.

Richard Yasseu

Retrouvez l’article sur 7info.ci

PARTAGER