Mort annoncée du CFA : Bravo à toute l’Afrique !!!

3157

[ Publié / Modifié il y a

Mort annoncée du CFA :
BRAVO À TOUTE L’AFRIQUE !!!

Communiqué de GRADDH-AFRIQUE :

Depuis Abidjan où il était en visite officielle, du 20 au 22 décembre 2019, le Président de la République de France, Emmanuel MACRON, a annoncé que son pays 🇳🇱 accepte, enfin :
1/ La fin de l’existence du Franc des Colonies (ou des Communautés) Francophones d’Afrique (F. CFA).
2/ La suppression du compte d’opérations qui était toujours logé dans le Trésor français.
3/ La fin des representations françaises dans les instances des Banques centrales africaines.
En somme, la France annonce, officiellement, la fin de sa gouvernance de la monnaie des quatorze (14) États africains qui étaient jusqu’à ce jour, de fait, sous sa tutelle.

GRADDH-AFRIQUE salue ici la détermination des populations africaines, notamment LES JEUNES, qui se sont mobilisés à travers tout le continent, pour exercer des pressions sur les gouvernants africains et français.
GRADDH-AFRIQUE félicite particulièrement les Panafricanistes et les activistes Anti-CFA, qui remportent ainsi une première victoire historique : on pense à l’activiste KEMI SEBA, aux économistes Kako NUBUKPO et Nicolas AGBOHOU, sans oublier “la dame de Sotchi”, Nathalie YAMB…
GRADDH-AFRIQUE prévient toutefois :
Le Chef de l’Etat Ivoirien Alassane OUATTARA vient de confirmer qu’il est effectivement en mission pour la France !
Par ces annonces, il a sauvé la face de la France et de son Président MACRON, parce que le processus de l’abandon du CFA est irréversible.
Le rôle qu’il reste donc à M. OUATTARA de jouer, sera de préserver et de protéger les intérêts de la France avec l’ECO. D’où le maintien de la parité fixe.

DONC VIGILANCE !!!

Pour GRADDH-AFRIQUE, pour que soit définitivement enterré le CFA, M. Alassane OUATTARA et son régime doivent être chassés du pouvoir, à travers une élection très démocratique en 2020 !

Fait à Rome, ITALIE, le 23 décembre 2019

Dr BOGA Sako Gervais
Pdt-Fondateur de GRADDH-AFRIQUE et de la FIDHOP
VP de Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS).

Publicité
PARTAGER