Lutte contre le diabète et hypertension artérielle: La Fondation Cœur de Grâce sensibilise à Toumodi

994
WA0145

[ Publié / Modifié il y a

La Fondation Cœur de Grâce a organisé, en partenariat avec la Fondation Orange Côte d’Ivoire, une journée de sensibilisation et de dépistage de l’hypertension artérielle (Hta) et du diabète au profit de la population de la commune de Toumodi.

C’était le 26 août 2022, dans ladite commune où près de 500 personnes ont été dépistées lors de cette opération. Il y a eu 142 cas d’hypertendus et 27 diabétiques enregistrés.

Cette journée vise à promouvoir une plus grande prise de conscience et des comportements plus sains pour prévenir l’hypertension et le diabète, favoriser le dépistage précoce et soutenir des environnements favorisant une bonne santé.

Les participants à cette activité ont eu droit à un test de glycémie, une séance de dépistage de l’hypertension artérielle, une sensibilisation aux facteurs de risques cardiovasculaires, une distribution de flyers sur l’hypertension artérielle, une consultation avec un cardiologue pour les personnes identifiées comme hypertendues et une prise en charge en médicaments.

« Nous voulons évaluer et sensibiliser le public aux facteurs de risques majeurs des maladies cardiovasculaires, favoriser le dépistage de l’Hta et du diabète, sensibiliser le public aux modes de vie sains pour lutter efficacement contre ces maladies, amener la population à prendre conscience de la menace que représentent lesdites maladies », a indiqué Esther Desarmes, secrétaire générale de la Fondation Cœur de Grâce.

En Afrique, l’Hta représente la principale affection parmi les maladies cardiovasculaires. Elle est considérée en particulier comme un problème majeur de santé publique. Selon l’Oms, 48% des décès enregistrés dans le monde sont dus aux maladies cardiovasculaires.

D’ici à 2030, près de 23,6 millions de personnes mourront d’une maladie cardio-vasculaire (cardiopathie ou Avc principalement) et d’après les projections, ces maladies devraient rester, pendant longtemps, les premières causes de décès.

Une correspondance particulière d’E.Y

Retrouvez l’article sur fratmat.info

PARTAGER