Legislatives: Contribution relative au message de Gbagbo (Dr Kock Obhusu)

2562

[ Publié / Modifié il y a

ELECTIONS LEGISLATIVES 2021 EN COTE D’IVOIRE : LA FAUSSE DECLARATION ATTRIBUEE AU PRESIDENT LAURENT GBAGBO

Depuis quelques jours circulent sur internet une déclaration faussement attribuée au Président Laurent Gbagbo. Il est clair que cette déclaration n’est nullement pas du Président Laurent Gbagbo. Il faut tout de suite le dire et calmer les auteurs.
Le Président Laurent Gbagbo est un grand homme politique éclairé. Il ne peut en aucun cas se fendre d’une telle déclaration alors même que les résultats définitifs du vote n’ont pas été donnés.
Si le Président s’était exprimé, il serait d’ailleurs passé, pour une déclaration de ce type, par des canaux plus officiels à savoir: la presse, la cellule de communication du Front Populaire Ivoirien ou bien son porte-parole.
Ce texte est incontestablement l’oeuvre de personnes mal intentionnées qui pour des raisons qu’ils sont les seules à connaître cherchent à en découdre par tous les coups tordus avec le ministre d’Etat Moïse Lida Kouassi.
Souvenons-nous :
– En 2000, à peine le gouvernement constitué quand le FPI arrive au pouvoir que des personnes au sein du parti accusent grossièrement et de façon grotesque le ministre d’avoir détourné de l’argent de son ministère alors même qu’aucun budget n’avait encore été voté et encore moins alloué.
– en 2002 quand Maître Emile BOGA est tué par les rebelles, il y a au sein même du Front Populaire Ivoirien des personnes qui ont vite fait répandre leur bile sur le ministre arguant que c’est lui qui a tué son frère. Beaucoup d’esprits simples malheureusement sont tombés dans le panneau. Une commission d’enquête mise en place par le parti a fini par disculper le Ministre par l’établissement de la vérité.
– En 2011, la guerre éclate. Tout le monde fuit le pays. Le ministre trouve refuge au Togo sans le moindre sou. Certaines personnes au sein du parti très vite l’accusent de fomenter un coup d’Etat. Il est arrêté dans des conditions rocambolesques que tout le monde connaît et transféré manu militari puis emprisonné. En prison, il subira tortures et autres traitement inhumains.
Ceux qui profitant aujourd’hui, des difficultés actuelles du Président Laurent Gbagbo, lui attribuent des déclarations savamment habillées et manifestement mal orchestrées sont tout simplement des minables.
Si leur intention était de nuire, ils ont complètement échoué car finalement par la publication de leurs inepties et le déversement de leur haine ont donné un écho plus soutenu au Ministre qui durant toute cette campagne a été la seule personnalité ayant porté la voix véritable des ivoiriens dans un contexte politique et économique marqué par un rattrapage ethnique nauséeux et nocif.
Nous mettons au défi quiconque est en capacité d’apporter ne serait-ce que l’once d’une preuve audio ou écrite d’une telle déclaration du Président Gbagbo.

Dr Kock Obhusu
Economiste
Ingénieur

PARTAGER