Le Premier ministre britannique Boris Johnson en soins intensifs

950

[ Publié / Modifié il y a

Le Premier ministre Boris Johnson a été transféré en soins intensifs à l’hôpital après que ses symptômes de coronavirus se soient “aggravés”, a déclaré Downing Street.

Un porte-parole de Downing Street a déclaré qu’il recevait “d’excellents soins”.

M. Johnson a demandé au ministre des affaires étrangères Dominic Raab de le remplacer “si nécessaire”, a ajouté le porte-parole.

Le Premier ministre, 55 ans, a été admis à l’hôpital de Londres avec des “symptômes persistants” dimanche soir.

La Reine a été tenue informée de l’état de santé de M. Johnson par son cabinet, selon le Palais de Buckingham.

Le correspondant politique de la BBC, Chris Mason, a affirmé que le premier ministre avait reçu de l’oxygène en fin d’après-midi lundi, avant d’être emmené aux soins intensifs.

Selon un communiqué de son cabinet : “Le Premier ministre a été soigné par les médecins de l’hôpital St Thomas, à Londres, après avoir été admis avec des symptômes persistants de coronavirus.”

” [lundi] après-midi, l’état de santé du Premier ministre s’est aggravé et, sur les conseils de son équipe médicale, il a été transféré aux soins intensifs de l’hôpital”.

Il a poursuivi : “Le Premier ministre reçoit d’excellents soins, et remercie tout le personnel du NHS pour son travail et son dévouement.”

M. Raab a déclaré qu’il y a “un esprit d’équipe incroyablement fort” aux cotés du premier ministre.

Il a ajouté que lui et ses collègues veilleront à mettre en œuvre les plans que M. Johnson leur avait demandé d’exécuter “dès que possible”.

Le chef du parti travailliste, Sir Keir Starmer, a qualifié cette nouvelle de “terriblement triste”.

“Toutes les pensées du pays sont avec le Premier ministre et sa famille en cette période difficile”, a-t-il ajouté.

M. Johnson a d’abord été conduit à l’hôpital pour des tests de routine après avoir été testé positif au coronavirus il y a 10 jours. Il avait une température élevée et une toux.

Plus tôt dans la journée de lundi, il a fait un tweet dans lequel il disait être de “bonne humeur”.

Alors que très peu d’informations étaient communiquées lundi, le Premier ministre a été emmené en soins intensifs vers 19h00 BST.

Selon des sources officielles, il est toujours conscient, mais son état s’est aggravé au cours de l’après-midi.

Et il a été transféré aux soins intensifs par précaution au cas où il aurait besoin d’une ventilation pour se remettre de cette maladie.

La déclaration de Downing Street indique clairement qu’il reçoit d’excellents soins et il tient à remercier tout le personnel du NHS, le centre de lutte contre le coronavirus.

Mais quelque chose d’important a changé, et il a jugé nécessaire de demander à son ministre des affaires étrangères de le remplacer en cas de besoin.

C’est un message complètement différent de ce que nous avons entendu au cours des 18 dernières heures environ, où les officiels affirmaient que “le premier ministre maintient le contact” et ” dirige le pays ” – presque comme d’habitude.

Mais il est clair que le fait d’être aux soins intensifs change tout.

Le mois dernier, le porte-parole du Premier ministre a déclaré que si M. Johnson était malade et incapable de travailler, M. Raab, en tant que premier secrétaire d’État, prendrait la relève.

Cette déclaration intervient alors que le nombre de décès dans les hôpitaux britanniques dû au coronavirus a atteint 5 373, soit une augmentation de 439 en un jour.

Le ministère de la santé et des affaires sociales a déclaré qu’il y avait maintenant 51 608 cas confirmés de covid 19 .

Les soins intensifs sont le lieu où les médecins s’occupent des patients les plus graves .

On ne connait pas tous les détails de l’état de M. Johnson, mais il est conscient et n’est pas ventilé.

Tous les patients de covid 19 qui sont en soins intensifs ne sont pas ventilés, mais environ deux tiers le sont dans les 24 heures suivant leur admission .

Il s’agit d’une maladie qui attaque les poumons et peut provoquer une pneumonie et des difficultés respiratoires.

L’organisme doit alors lutter pour apporter suffisamment d’oxygène au sang et aux organes vitaux.

Il n’existe pas de traitement approprié pour le Covid-19, bien qu’il existe de nombreux tests cliniques .

Mais les soins du Premier ministre dépendront de l’apport d’une quantité suffisante d’oxygène dans son corps et du soutien de ses autres organes pendant que son système immunitaire combat le virus.

Le Premier ministre écossais Nicola Sturgeon a déclaré qu’elle “envoyait tous ses vœux à M. Johnson”, tandis que la Première ministre d’Irlande du Nord Arlene Foster a ajouté qu’elle “priait pour un rétablissement complet et rapide”.

Le Premier ministre du Pays de Galles, Mark Drakeford, a déclaré qu’il s’agissait de “nouvelles préoccupantes”.

Le prédécesseur de M. Johnson, Theresa May, et l’ancien chef du parti travailliste Jeremy Corbyn ont tous deux déclaré qu’ils pensaient à lui.

Mme May a noté que “le virus horrible ne fait pas de discrimination”.

Le président français Emmanuel Macron a tweeté qu’il espérait que M. Johnson “surmonte rapidement cette épreuve”.

Pour l’archevêque de Canterbury Justin Welby, la nouvelle “approfondit notre compassion pour tous ceux qui sont gravement malades” et ceux qui s’occupent d’eux.

Et le maire de Londres, Sadiq Khan, a écrit dans un tweet que l’hôpital St Thomas disposait “d’un personnel médical parmi les meilleurs au monde” et que le Premier ministre “ne pouvait être en de meilleures mains”.

Lors de la réunion quotidienne du gouvernement sur les coronavirus, lundi dernier, M. Raab a souligné que le Premier ministre avait continué à diriger le gouvernement depuis l’hôpital.

Interrogé sur l’opportunité de cette décision, M. Raab a déclaré que M. Johnson “suivrait les conseils médicaux de son médecin”.

“Nous avons une équipe… qui travaille à plein régime pour s’assurer que ses directives et ses instructions sont appliquées”, a-t-il déclaré.

Le ministre des affaires étrangères a ajouté qu’il n’avait pas parlé au Premier ministre depuis samedi.

Samedi, Mme Symonds a déclaré qu’elle n’avait pas été testée pour le virus.

Le ministre de la santé Matt Hancock, qui a également été testé positif pour le virus et a passé du temps en isolement, a exprimé “tous les meilleurs vœux possibles à Boris Johnson et à ses proches”.

“Je sais qu’il recevra les meilleurs soins possibles de notre formidable NHS”, a-t-il tweeté.

BBC

Publicité
PARTAGER