Lanciné Bakayoko: “Il faut changer nos constitutions…”

2592
Littérature -Lanciné Bakayoko – “Il faut changer nos constitutions qui ont été copiées sur des modèles occidentaux”

[ Publié / Modifié il y a

Littérature -Lanciné Bakayoko – “Il faut changer nos constitutions qui ont été copiées sur des modèles occidentaux”

Lanciné Bakayoko demande le changement des constitutions africaines qui ont été selon lui, copiées sur des modèles occidentaux.

Le 18 décembre 2022, à Abidjan, Lanciné Bakayoko a procédé à la présentation de son essai politique dénommé L’Afrique : deuxième chance… », dans lequel il partage l’état de ses réflexions et s’interroge sur la volonté des Africains à reconstruire les fondations de leurs pays en élaborant leurs propres constitutions. Dans cet essai politique, il recommande le changement des constitutions africaines qui ont été, selon lui, copiées sur des modèles occidentaux.

« l’exil politique, les mouvements de réfugiés, les assassinats politiques, le sous-développement des pays africains ne sont que quelques exemples engendrés par la colonisation et qui soulèvent l’indignation populaire à l’échelle mondiale », a indiqué Lanciné Bakayoko. Pour l’auteur, les pays africains ont besoin d’un réel changement culturel, pour instaurer une véritable Constitution. « Il faut changer nos constitutions qui ont été copiées sur des modèles occidentaux, apprendre les dialectes africains à nos enfants, il faut revenir aux sources ». Poursuivant, il préconise des régimes parlementaires qui sont, selon lui, gages de stabilité en lieu et place des régimes présidentiels .

« Ce ne sont pas de simples réformes qui redresseront les pays d’Afrique mais bien la découverte d’un libéralisme humaniste et des vertus de l’égalité des conditions civiques. Ce changement en appelle au sens du devoir des individus, des institutions et des élus (…)lorsque l’Afrique entreprendra son deuil de la colonisation. Elle pourra à ce moment envisager sa propre renaissance. Un pays qui accepte de se soumettre à d’autres valeurs. perdra progressivement les valeurs de ses groupes ethniques. Tôt ou tard ce pays vivra des crises identitaires… », déclare Lanciné Bakayoko…

Mamadou Ouattara avec L.Abdul

Retrouvez la suite de l’article sur l’Intelligent d’Abidjan

PARTAGER