L’ancien président du Ghana Jerry John Rawlings est décédé jeudi matin

1950

[ Publié / Modifié il y a

Considéré comme une idole à l’image de Thomas Sankara, Jerry Rawlings est décédé jeudi matin

La mort de celui qui fût par deux fois chef de l’Etat ghanéen est annoncée jeudi matin par des sources officielles et des sources proches de sa famille.

Jerry John Rawlings est né à Accra le 22 juin 1947, fils d’un agriculteur écossais et d’une mère ghanéenne.

Il a fréquenté l’école secondaire d’Achimota, où il excellait sur le terrain de polo et a été décrit par ses camarades comme franc et rebelle.

En 1968, il s’inscrit à l’académie militaire de Teshie, près d’Accra, et est ensuite envoyé dans une école de pilotage en Europe.

Après sa formation il rejoint le quatrième escadron d’élite de chasseurs à réaction basé à Accra.

Au moment où Rawlings a été promu lieutenant d’aviation en 1978, il est devenu politiquement actif.

Et Lorsque l’interdiction des partis politiques a été levée en 1979, Rawlings a gagné une grande popularité en tant que critique farouche du gouvernement, auquel il a toujours demandé demandant de faire plus pour aider les pauvres.

En mai 1979 il tenta un coup d’État qui a échoué. Il fût arrêté jugé et condamné à mort.

Mais grâce à des complicités Il s’est échappé de prison et a renversé le chef militaire du pays, le général Fred Akuffo.

Les autorités du Ghana promettent d’organiser des obsèques grandioses pour cet homme qui est considéré comme un “digne fils” de l’Afrique à l’image de son jeune frère Thomas Sankara assassiné en 1987 à Ouagadougou

BBC

Publicité
PARTAGER