La Côte d’Ivoire renforce son dispositif de surveillance en haute mer

16582

[ Publié / Modifié il y a

« En une décennie, le Président de la République offre une véritable capacité opérationnelle à la Marine Nationale », a déclaré le ministre d’Etat, Ministre de la Défense, M. Téné Birahima Ouattara. Une information rapportée par le Service Communication du ministère d’Etat, Ministère de la Défense (Memdef). C’était au cours de la cérémonie de baptême du Patrouilleur de type Offshore Patrol Vessel (Opv 45) PV 45, à Abidjan-Plateau. Baptisé « Espérance », ce patrouilleur a pour Marraine, Mme Anne-Désirée Ouloto, Ministre en charge de la Fonction Publique.

« Cette acquisition renforce davantage le dispositif de surveillance de nos eaux et notre capacité à assister des navires de pays frères et amis en détresse dans notre espace maritime », a assuré le ministre en charge de la défense, Téné Birahima Ouattara. Et de rappeler que le 10 avril 2023, le patrouilleur Contre-Amiral Lamine Fadika, a porté secours à un pétrolier singapourien, victime d’une attaque pirate dans les eaux internationales à environ 600 kilomètres des côtes ivoiriennes.

« Espérance » a été réceptionné, le 09 mars 2023 en provenance d’Haïfa en Israël ; Il faut noter que ce bâtiment qui voit ainsi sa mise à l’eau officielle pour le début de ses missions opérationnelles est le deuxième navire de ce type en six (06) mois après le Patrouilleur P400 baptisé Contre-Amiral Lamine Fadika, le 24 novembre 2022 est le sixième depuis 2014.

Rappelons l’acquisition des Patrouilleurs « l’Emergence », « Le Bouclier » et « le Sekongo » respectivement en 2014, 2015 et 2016 sans oublier le don de la Chine d’un Patrouilleur du nom de « Atchan2 ».

La Côte d’Ivoire continue ainsi optimiser le renforcement des capacités opérationnelles de la marine ivoirienne. Il s’agit pour le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara d’accroître la souveraineté de l’Etat dans les eaux sous juridiction nationale.

Cette montée en puissance de la Marine Nationale témoigne également de la volonté d’assurer la sécurité de toutes les installations dans les eaux ivoiriennes.

Pour le Vice-Amiral N’Guessan Kouamé Célestin, Chef d’Etat-Major de la Marine Nationale, ce renforcement capacitaire permet à la Marine Nationale de se repositionner dans le Golfe de Guinée en moins de six (06) mois…

Salif D. Cheickna
Fratmat.info avec Memdef
Retrouvez l’article sur fratmat.info

PARTAGER