La Côte d’Ivoire élimine le Mali au terme d’un match renversant

23892
TotalEnergies CAF Africa Cup of Nations: La Côte d’Ivoire élimine le Mali au terme d’un match renversant

[ Publié / Modifié il y a

Réduit à 10 avant la fin de la première période, la Côte d’Ivoire a remonté toutes les difficultés pour arracher son ticket pour les demi-finales face au Mali (2-1) au Stade de la Paix à Bouake.

Les Eléphants ont connu un début de match bâclé, voyant le Mali se créer la majorité des occasions. Les poulains d’Emerse Fae écopent d’un penalty en tout début de partie, suite à une faute d’Odilon Kossounou sur Lassine Sinayoko dans la surface de réparation.

Heureusement pour le pays hôte, le tir d’Adama Traoré est stoppé par le gardien Yahia Fofana.

Mis à rude épreuve par Sinayoko, Odilon Kossounou écope d’un second carton jaune et se fait expulser à la 44ème minute.

Aidé par sa supériorité numérique, le Mali maintient sa domination en seconde période, mais le pays hôte réussit à contenir ses multiples assauts.

Les Aigles trouvent finalement le chemin des filets grâce au remplaçant Nene Dorgeles qui, réussit à effacer plusieurs ivoiriens à l’entrée de la surface avant de surprendre Fofana, d’un tir astucieux (71e).

La Côte d’Ivoire continue de subir sans jamais abandonner. Une résilience qui finira par porter ses fruits à la toute dernière minute du temps réglementaire avec le but égalisateur de Simon Andingra, bien placé dans la surface malienne pour envoyer dans les filets une frappe repoussée de Seko Fofana (90e).

Cette réalisation permet aux ivoiriens d’arracher la prolongation. Occasion pour Oumar Diakité de s’illustrer lui aussi, avec ce but assassin à la toute dernière minute. Une réalisation qui a embrasé un stade de Bouake plein à craquer.

Oumar Diakete sera ensuite expulsé suite à un deuxième carton jaune reçu après un tacle brutal Le Malien Hamari Traoré a aussi reçu un carton rouge direct après avoir contesté le coup de sifflet final de l’arbitre égyptien Mohamed Adel Elsaid Hussein.

39836 spectateurs ont assisté au match à Bouaké.

La Côte d’Ivoire affrontera la R.D. Congo en demi-finale au stade Alassane Ouattara d’Abidjan, le 7 février 2024.

Emerse Faé – Sélectionneur de la Côte d’Ivoire

« Je suis très content parce que c’était un match très difficile, nous avons joué contre une équipe coriace et ils nous ont posé beaucoup de problèmes en première mi-temps où nous avons eu du mal à nous exprimer. »

« L’objectif était de les empêcher de jouer leur jeu et nous avons eu beaucoup de mal à y parvenir. Ils nous ont mis dans une situation très difficile à cause du carton rouge que nous avons reçu, cela ne nous a pas aidé du tout. On n’a pas lâché, on a essayé de mettre en place un plan pour pouvoir les contenir et pouvoir garder le ballon. »

« On était à un pas de l’élimination, les joueurs surtout, n’ont pas lâché, ils se sont battus jusqu’au bout. »

« Notre état d’esprit, c’est de regarder le scénario du match, on essayait de gagner à 10 contre 11, ils étaient en tête et c’était tactiquement difficile pour nous car ils étaient presque les meilleurs à ce moment-là. Tactiquement, je pense que nous avons fait un bon match. »

« Ce sont des signes positifs qui donnent de l’espoir. Je préfère ne pas avoir beaucoup de suspense, on a su étudier le tout début de match et on a eu des problèmes tactiques après 15 minutes. »

« Il faut revoir la façon dont on démarre nos matchs, il faut maîtriser le jeu dès le début et ne pas être obligé d’avoir beaucoup de pression. »

Éric Sékou Chelle – Sélectionneur de l’équipe nationale du Mali

« C’est vraiment difficile à digérer pour nous, nous avons réussi à faire un beau match et dans les dernières minutes, nous nous sommes effondrés. »

« On a décidé de revenir à un système à 5 défenseurs car il y avait beaucoup de ballons en l’air et il fallait gérer ça. »

« Je suis triste pour les joueurs car cette génération de joueurs est talentueuse et mérite plus. Je pense qu’il y a beaucoup d’équipes qui ne peuvent pas faire ce que mon équipe fait actuellement. »

J’ai demandé à mes joueurs de jouer pour gagner et nous avons fait un bon match, beaucoup de situations intéressantes, nous avons eu deux penaltys et un seul a été accordé. Nous avons vu une main avec le ballon qui n’a pas été accordée, c’est quelque chose que nous devons examiner et le carton rouge était légitime. »

Retrouvez l’article sur cafonline.com

Be in Sport France

PARTAGER