En Bretagne, une maîtresse de maternelle “part en live” sur YouTube et les enfants adorent

1706

[ Publié / Modifié il y a

Marie-Solène Letoqueux est institutrice en maternelle en Ile-et-Vilaine. Pendant le confinement, elle a décidé de faire classe aux tout-petits sur YouTube. Sa chaîne, “la maîtresse part en live” connaît un franc succès avec déjà 37.400 abonnés.
Le rendez-vous est maintenant fixé. Tous les jours, sauf le mercredi, à 15 heures pile, les tout-petits et parfois leurs parents se pressent devant leur écran pour assister à la classe de Marie-Solène Letoqueux. Pendant le confinement, cette enseignante de petite section à Luitré (Ille-et-Vilaine) offre des cours sur YouTube. Elle rencontre un grand succès: ce mercredi, sa chaîne, “La maîtresse part en live” réunissait déjà 37.400 abonnés.

En théorie, elle n’était pas tenue de maintenir la continuité pédagogique avec ses 26 élèves mais l’envie a été plus forte. C’est son mari, producteur d’émissions scientifiques sur YouTube qui a eu l’idée de ce projet. Les débuts sont hésitants: “On a fait des essais. Je n’étais pas à l’aise, je bafouillais”, raconte-elle au Parisien.

Maintenant, le processus est bien rôdé. Son mari la filme avec trois caméras, leur fillette de cinq mois en porte-bébé. Le flux vidéo est ensuite envoyé à un réalisateur à Limoges qui fait le montage en direct et diffuse sur YouTube. Un modérateur répond en direct aux questions des parents via le tchat.

Un condensé d’une journée normale
Le décor de la classe reconstitué chez elle, Marie-Solène reproduit en condensé les rituels d’une journée classique. Chaque vidéo se divise ainsi en quatre temps: des rituels avec la date ou la météo, la lecture d’une histoire, un atelier et une comptine. Chaque semaine, un nouveau thème est abordé, du carnaval à Pâques en passant par les animaux sauvages.

“Il y a beaucoup d’outils pédagogiques à partir du CP mais il n’y pas grand chose en maternelle, et beaucoup d’enseignants se rendent compte que pour continuer à créer du lien, il faut que les enfants les voient”, explique Marie-Solène Letoqueux à l’AFP, avouant s’être “prise au jeu” mais n’a pas non plus “compté son temps”.

37.400 abonnés
La chaîne rencontre un énorme succès avec plus de 37.400 abonnées sur YouTube. Les parents sont ravis. “Noé est ébahi à chaque fois qu’il voit sa maîtresse à la télé, et nous on trouve qu’elle a beaucoup de mérite”, témoigne à l’AFP Valérie Prioul, dont le fils a quatre ans. “Avant le confinement il s’arrêtait de compter à trois ou quatre et là il compte jusqu’à 10 avec la frise des chiffres de la maîtresse qu’on a affichée dans notre salon”, se félicite-t-elle.

“Il y a eu un effet boule de neige, j’ai commencé avec mes élèves de petite section et j’ai élargi jusqu’à la grande section. Aujourd’hui je reçois des messages d’Asie, du Chili ou de La Réunion”, s’amuse l’institutrice qui a enregistré jusqu’à 51.000 vues pour une émission où elle apparaissait déguisée.

bfmtv.com

La maitresse part en live

Publicité
PARTAGER