Dictée: La Côte d’Ivoire est championne du monde au Canada

32383
Krecoum Loevan Niels Samuel, élève en classe de Cm2 à l’Epv le P’tit royaume de l’Iepp d’Attoban, direction régionale Abidjan 1, a occupé la 1re place mondiale de la dictée le dimanche 19 mai 2024. (Ph: Dr)

[ Publié / Modifié il y a

Bonne nouvelle. Le retour de la dictée sous le leadership de la ministre Mariatou Koné a mis la Côte d’Ivoire sur le toit du monde dans cette discipline.
Krecoum Loevan Niels Samuel, élève en classe de Cm2 à l’Epv le P’tit royaume de l’Iepp d’Attoban, direction régionale Abidjan 1, a occupé la 1re place mondiale de la dictée le dimanche 19 mai 2024.

Selon une note du Mena, elle est sacrée championne du monde de dictée à la 24e session du concours international de la dictée Paul Gérin-Lajoie (Pgl), une compétition d’orthographe et de culture française qui a pour public cible les élèves du primaire et du secondaire 1er cycle, des établissements scolaires publics et privés et à laquelle participent de nombreux pays du monde.

Institution canadienne, la Fondation Paul Gérin-Lajoie œuvre à l’amélioration des conditions de vie des populations par une éducation de qualité, à travers la mobilisation citoyenne face aux enjeux de solidarité internationale et à la valorisation de la langue française.

Pour la participation de la Côte d’Ivoire, la ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, Prof. Mariatou Koné, a d’abord procédé à une organisation éclatée de la dictée dans les directions régionales ensuite au plan national le 23 mars 2024 à Yamoussoukro, après le sacre de la Can de l’hospitalité, la Côte d’Ivoire remporte ainsi brillamment la Coupe du monde de dictée, sous le leadership gagnant du Président de la République, Alassane Ouattara qui a fait de l’éducation, une des priorités de l’action gouvernementale, au regard des nombreuses réformes et réalisations infrastructurelles initiées depuis son accession à la magistrature suprême.

Le retour de la dictée dans le système éducatif national au cours de la rentrée scolaire 2021-2022 comme mesure d’urgence, a été une recommandation forte des États généraux de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation (Egena) comme palliatif à la maîtrise à la langue d’apprentissage, acquisition nécessaire pour impacter la qualité du rendement scolaire.

La prestation de la Côte d’Ivoire vient donc réconforter le Prof. Mariatou Koné, ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, dans le processus dynamique d’opérationnalisation des recommandations issues des Egena, comme solutions à court, moyen et long termes de la revalorisation de l’offre éducative nationale.

Patrick N’Guessan
Retrouvez l’article sur fratmat.info

PARTAGER