Des journalistes ghanéens récompensés pour la qualité de leurs reportages sur la migration

1193

[ Publié / Modifié il y a

Communiqué de presse

Accra – De mars à juillet 2022, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) au Ghana a organisé la première édition du Prix du journalisme sur la migration, lancé dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le concours visait à encourager les reportages de qualité sur les questions liées à la migration et a été clôturé par une cérémonie de remise des prix qui s’est tenue le 12 août 2022 à l’hôtel Lancaster à Accra.

Parmi les personnes présentes figuraient, entre autres, M. Emmanuel Soubiran, chargé de programme à la Délégation de l’Union européenne au Ghana, Mme Hannah Sinnibah Tiigah, Directrice adjointe et Mme Augustina Abdulai Akapamec, Directrice adjointe, Service des affaires de la diaspora (Diaspora Affairs Unit) du Ministère des Affaires étrangères et de l’Intégration régionale.

Le concours était ouvert aux journalistes ghanéens âgés de 18 ans et plus, ayant publié des travaux sur la migration entre 2017 et 2022. Quinze candidatures ont été reçues au total, classées soit en articles imprimés et en ligne, soit en documents télévisés et radiophoniques. Lors de l’événement, six journalistes ghanéens ont été récompensés pour la qualité de leurs reportages sur les questions liées à la migration, avec des thèmes comme la réintégration, le changement climatique et la migration, la protection des migrants et la sensibilisation à la migration sûre.

Le jury du concours était composé d’un groupe sélectionné de professionnels des médias et d’éminents spécialistes de la migration. Sur la base des critères établis, les membres du jury ont examiné toutes les soumissions et sélectionné les trois meilleures dans chacune des deux catégories. Dans la catégorie presse écrite et en ligne, le premier prix a été attribué à Jamila Akweley Okertchiri, pour son article intitulé « Environmental Migration: Built On Hope. ‘How the Ghanaian metropolis Accra is tackling the double effect of climate change and the increasing numbers of newcomers seeking to make a living in the city ».

Le deuxième prix a été décerné à Jonathan Donkor, pour son article intitulé “Making the ‘Greener Pastures’ Safe for Labour Migration”, et le troisième à Zadok Kwame Gyesi, pour son article « Bridging Inequalities to Manage Rural-Urban Migration in Ghana; a Key Step ». Dans la catégorie télévision et radio, le premier prix a été attribué à Fred Duhoe, pour sa vidéo « Slipping Through Ghana’s Closed Borders ». Le deuxième prix a été décerné à Justice Baidoo, pour sa vidéo intitulée “Accra’s Child Beggars” et le troisième prix a été attribué à Prince Appiah, pour sa vidéo « Climate Change Impact: Only Source of Water Dries-out as Residents Struggle ». Les journalistes ont reçu une récompense d’un montant de 4 000 dollars US, le premier prix de chaque catégorie recevant 1 000 dollars, le deuxième 650 dollars et le troisième 350 dollars.

Représentant le Chef de mission de l’OIM au Ghana, Mme Pooja Bhalla, gestionnaire de projet, a souligné l’importance de soutenir les journalistes qui attirent l’attention des médias sur les histoires de migration. « La couverture médiatique peut contribuer énormément aux activités de sensibilisation informant les migrants de retour, les communautés d’origine et le public sur les dangers et les alternatives à la migration irrégulière. Malgré cela, l’attention accordée aux questions de migration par la plupart des réseaux de médias et des journalistes est faible par rapport à celle accordée à d’autres sujets», a déclaré Mme Bhalla.

Elle a ensuite salué les journalistes lauréats et exprimé les espoirs de l’OIM quant à leur avenir : « Nous espérons qu’ils reprendront ce flambeau, en faisant des reportages précis et en tenant compte de la sensibilité requise par cette thématique complexe. Et bien sûr, encourager les citoyens à migrer de manière sûre et ordonnée ».

Pour plus d’informations, veuillez contacter Randi-Lyn Miller, responsable de l’information publique, OIM Ghana, email : ramiller@iom.int

PARTAGER