Culture et digitalisation: Une plateforme commune réunissant Payopa et Zigopa voit le jour

8562
Image illustrative:: Wikimapia - Montage: Ivorian.Net

[ Publié / Modifié il y a

Culture et digitalisation: Une plateforme commune réunissant les villages frères de Payopa et de Zigopa voit le jour.

Situés à quelques kilomètres de la ville de Gagnoa, Payopa et Zigopa constituent un bon exemple d’une vraie fraternité due à l’histoire familiale commune qui lie ces deux villages.

Une plateforme intitulée “Payopa-Zigopa” crée par Mr Zié Paul appelé affectueusement Tonton Zap, a vu le jour le vendredi 14 juillet à Paris. Peuvent être membres de cette plateforme WhatsApp, tous ceux qui ont une origine dans l’un de ces deux villages et même des deux.

Un engouement exeptionnel et une adhésion massive a été l’objet de cette initive touvée salutaire par l’ensemble des composants et nouveaux adhérents de cette plateforme.
Des messages sonores de félicitations et de salutations ont été diffusés. Des actions internes quant à l’utilisation de Payopa-Zigopa ont été suggérées par les jeunes. Entre autres l’apprentissage de la langue Bété.

La plateforme est richement composée de plusieurs tranches d’âge. On y trouve des petits enfant, des enfants, des frères et soeurs, des cousines et cousins, des nièces et neveux, des tontons et tantis, des mères et pères, des differents membres des grandes familles des villages Payopa et Zigopa etc..

img23.07.2023bL’un des messages étalant le but éssentiel de cette plateforme a été repertorié par notre rédaction à travers un membre de la plateforme Payopa Zigopa:

Bonjour famille, c’est votre frère (Zedjiba faustin, Daligbodou pour les uns, Zadia Arnaud, Zaz pour les autres). Je voudrais dire merci à tous les frères, sœurs, cousins, cousines nièces, neveux, pour cette adhésion massive. Dire merci au frère Zap, car cette plateforme me rappelle la vie que menaient nos parents qui étaient tous ensembles, qui mangeaient ensembles, qui buvaient ensembles, qui ne dormaient pas sans avoir rendu visite à l’autre. J’ai parlé des Sery ikpo, Zié Emile, Zié Gilbert, Ikpo Michel, Soukou Lambert, Zédjiba Faustin, Zadia Alexis, Djah Koki et j’en passe. Peut-être que ici nous ne nous verrons pas régulièrement mais les coups de fil à chacun nous rappèleront qu’on est ensembles, ayons la paix du cœur, pardonnons nous les uns les autres pour une vie meilleure. Je salue tout le monde et que la paix du seigneur soit sur vos familles respectives.” (Arnaud Zaz).

La création de Payopa-Zigopa est un grand succès marqué par une adhésion massive à la plateforme puis une adoption positive de l’idée.

Sévérin Labé
Pour la rédaction
Ivorian.Net

PARTAGER