Covid 19: l’heure est grave ou l’appel direct de Bictogo aux acteurs politiques

1505

[ Publié / Modifié il y a

Covid 19: l’heure est grave ou l’appel direct de Bictogo aux acteurs politiques (Guikahué, Assoa Adou, Mme Gbagbo, Ouégnin, Affi, Côte d’Ivoire,Agboville)

Le député d’Agboville commune, Adama Bictogo a fait un don de matériels hygiéniques et de numéraire aux populations d’une valeur de 65 millions de francs cfa, dimanche 29 mars 2020. Cette action, le fils d’Agboville la veut apolitique et désintéressée de toute volonté partisane.

« Je ne suis pas ici pour faire la politique. Je ne suis pas venu rencontrer les militants du Rhdp. Je suis venu rencontrer mes parents d’Agboville. Je suis venu parce que l’heure est grave et que nous nous devons d’être solidaires. Je suis venu à la suite du gouvernement vous apporter mon soutien. Nos populations doivent sentir que nous sommes là pour elles à tous moments. Et aujourd’hui c’est le cas. Cette maladie nous impose d’être solidaires . Il n’y a pas de place pour les actes isolés et politiques. Il n’y a pas de place pour l’orgueil et les calculs politiques en cette période. Il faut être solidaire tout simplement. Et je suis là en tant que fils d’Agboville pour apporter ma solidarité à mes parents», a assuré Adama Bictogo.

À ses hôtes conduits par Siandou Coulibaly, préfet de la région de l’Agneby-Tiassa, préfet du département d’Agboville, dont des élus, cadres, chefs de communautés et de tribus, Adama Bictogo a rappelé que la lutte contre cet adversaire doit se faire dans l’union sacrée de concert avec les religieux, les chefs traditionnels et des communautés, mais surtout avec les hommes politiques.

Il a lancé un appel direct à tous les autres acteurs politiques : « D’ici, je lance un appel à mes frères Georges Armand Ouégnin, Maurice Kakou Guikahué, Simone Gbagbo, Affi N’guessan, et à tous les autres, à mener bataille ensemble loin de la politique contre cet adversaire qui nous menace tous. Il est temps qu’on arrête tout pour nos populations. Le temps est venu que cessent toutes nos querelles et nos divergences pour réfléchir ensembles afin de venir à bout de cette maladie. L’heure est grave, et cette situation est plus importante que ce qui nous divise ».

Il a invité les jeunes à s’impliquer dans la sensibilisation dans le respect strict des consignes édictées par le gouvernement, en ces termes : « Aux jeunes et femmes, je vous mets en mission auprès des parents dans les communautés. Il faut veiller aux respects des consignes données par le ministère de la santé. Lavons-nous les mains régulièrement. C’est à cela que doit servir tout ce matériel que nous donnons aujourd’hui ».

Plusieurs lots de dons ( d’une valeur de 65 millions Fcfa) composé de bassines pour lavage de mains, des bassines à robinet , des seaux ordinaires, des nattes et divers autres objets devant servir à la lutte préventive contre la pandémie et du numéraire, ont été remis aux différents représentants toutes les communautés et couches sociales qui se sont succédé par vagues de cinquante. Bictogo Adama a annoncé d’autres actions les jours à venir de concert avec des cadres et fils de la région de l’Agneby.

CK avec Sercom

L’Intelligent d’Abidjan

PARTAGER