Côte d’Ivoire : une subvention de 2 millions $ pour le réaménagement et la conservation de 4 parcs nationaux

1705

[ Publié / Modifié il y a

La Fondation pour les parcs et réserves de Côte d’Ivoire (FPRCI) a alloué une subvention d’une valeur de 1,245 milliard FCFA (environ 2 millions $) à l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR) pour le réaménagement et la conservation de parcs nationaux dans le pays. La signature de cette convention de subvention a eu lieu, vendredi 21 février 2020.

A en croire le président du conseil d’administration du FPRCI, Bernard N’Doumy, ces fonds alloués visent la sauvegarde et la promotion du patrimoine naturel des parcs nationaux et réserves de Taï (à l’extrême ouest du pays), de la Comoé (nord-est), d’Azagny (sud) et du Mont Sangbé (ouest).

Cet appui budgétaire porte à 5,89 milliards FCFA (environ 9,7 millions $), le montant octroyé par à l’OIPR par la FPRCI, depuis 2014.

Notons que les parcs et réserves bénéficiaires du financement représentent 86,52% de la superficie totale du réseau des parcs nationaux et réserves de Côte d’Ivoire.

Ces dernières années, le réseau des parcs nationaux et réserves du pays est soumis à diverses pressions de plus en plus fortes, entraînant une dégradation manifeste des écosystèmes.

Créée en 2003 par le gouvernement de Côte d’Ivoire, en collaboration avec des partenaires au développement et la société civile, la FPRCI est le premier fonds fiduciaire ivoirien dédié à la conservation des parcs nationaux et réserves.

Elle a pour vocation de gérer des fonds environnementaux destinés, d’une part à financer des projets et programmes de conservation des parcs nationaux et réserves et, d’autre part, à renforcer les capacités de gestion dans ce secteur.

André Chadrak
Agence Ecofin

PARTAGER