Côte d’Ivoire: Un nouveau gisement d’or de classe mondiale découvert

20530

[ Publié / Modifié il y a

Le Président directeur général du Groupe minier Montage Gold, M. Martino de Ciccio, a annoncé la découverte d’un « important gisement aurifère » de classe mondiale, dans les départements de Kani et Dianra, dénommé « Projet Koné ». Il a donné l’information le jeudi 2 mai 2024, lors d’un entretien avec le Président Alassane Ouattara, au Palais présidentiel à Abidjan.

Ce gisement d’or mobilisera, selon M. Ciccio, un investissement initial de 400 milliards de F CFA, avec la création de 4 500 emplois directs et indirects et le financement de projets sociaux en faveur des populations de ces localités. Le démarrage des travaux d’aménagement des installations pour l’exploitation de cette mine, d’une durée de vie estimée à 20 ans, est prévu pour le dernier trimestre de l’année 2024, et l’entrée en production en 2027.

Considérée à ce jour comme la plus importante des mines d’or en Côte d’Ivoire, ses ressources sont évaluées à 5 millions d’onces, soit 155,5 tonnes d’or avec une teneur moyenne de 0,72 grammes par tonne.

3e plus grande mine d’or en Afrique de l’Ouest

La capacité annuelle de traitement de l’usine du « Projet Koné » sera, selon M. Martino de Ciccio, de 11 millions de tonnes de minerai, soit la troisième plus grande mine d’or en Afrique de l’Ouest, après deux mines situées au Burkina Faso et en Guinée, qui ont des capacités respectives de 12,3 millions de tonnes et 12 millions de tonnes.

Le Président-directeur général du groupe minier Montage gold a également remercié le Président Alassane Ouattara pour l’amélioration continue de l’environnement des affaires en Côte d’Ivoire, ainsi que le climat de paix et de sécurité, qui ont favorisé cette découverte.

Il convient de rappeler qu’en novembre 2023, le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Énergie, Mamadou Sangafowa-Coulibaly, avait indiqué au cours de l’inauguration de la mine d’or de la Lobo à Daloa, que le secteur aurifère ivoirien est en plein essor et compte, à ce jour, « 227 mines semi-industrielles actives et 149 mines artisanales actives, avec une augmentation importante de ces chiffres dans les mois et années à venir ».

De Lima Soro

Retrouvez l’article sur lebanco.net

PARTAGER