Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara grâcie l’ancien président Laurent Gbagbo

1243

[ Publié / Modifié il y a

Après avoir été acquitté par la CPI, Laurent Gbagbo était rentré en Côte d’Ivoire en juin 2021. Cependant il restait sous le coup d’une condamnation à 20 ans de prison par la justice ivoirienne pour le « casse » de la BCEAO.

Le président Alassane Ouattara vient de gracier son prédécesseur Laurent Gbagbo. L’annonce a été faite par l’actuel chef de l’Etat ivoirien dans un discours prononcé ce samedi 06 août 2022 à l’occasion du 62eme anniversaire de l’indépendance du pays qui aura lieu ce dimanche.

« Dans le souci de renforcer la cohésion sociale, j’ai signé un décret accordant la grâce présidentielle à M. Laurent Gbagbo » a indiqué le dirigeant qui a également ordonné le dégel des comptes de son prédécesseur et ancien rival. Ces mesures s’inscrivent dans le cadre d’un processus de décrispation de l’atmosphère politique nationale qui avait vu Laurent Gbagbo faire son grand retour en Côte d’Ivoire il y a un peu plus d’un an.

Entre 2010 et 2011 la crise électorale qui avait opposé l’ancien leader du FPI au président Ouattara avait fait plus de 3000 morts. Mis en détention à la cour pénale internationale (CPI), puis acquitté définitivement par la chambre d’appel de la Cour en mars 2021, l’ancien président Gbagbo restait sous le coup d’une condamnation à 20 ans de prison pour “le braquage” de la Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pendant la crise. La grâce présidentielle dont il vient de bénéficier répond aux demandes de plusieurs de ses partisans qui estimaient qu’une telle mesure était nécessaire pour faire évoluer le processus de réconciliation nationale.

En juillet les deux anciens adversaires s’étaient déjà retrouvés avec l’ancien président Henri Konan Bédié, lors d’un entretien destiné à « décrisper le climat politique ». La nouvelle grâce présidentielle qui intervient après cette rencontre devrait permettre à ces leaders politiques, d’assoir les bases d’une élection présidentielle pacifique, débarrassée des fantômes du passé et qui se déroulera d’ici 3 ans.

Moutiou Adjibi Nourou

Agence Ecofin
Retrouvez l’article sur agenceecofin.com

PARTAGER