CONVENTION DU PPA-CI 10 MAI 2024 SOFITEL HOTEL IVOIRE

9472

[ Publié / Modifié il y a


PPA CI TV

PPA CI TV: CÉRÉMONIE D’INVESTITURE DU PRÉSIDENT LAURENT GBAGBO CANDIDAT

Candidature de Laurent Gbagbo : La convention donne son accord

Le palais des congrès du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire était aux couleurs du Ppa-CI.
Les travaux de la convention du Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire (Ppa-CI) se sont ouverts le 10 mai 2024, à Abidjan. Au terme de ses travaux, la convention a désigné Laurent Gbagbo comme candidat à la présidentielle de 2025.

La présidente du comité contrôle du Ppa-CI, Amon Marthe, a certifié cette désignation formelle de leur candidat. Pour elle, cette désignation souscrit aux textes du Ppa-CI. Assoa Adou a été désigné pour investir Laurent Gbagbo.

Avant son investiture en fin de soirée de ce 10 mai 2024, ses partisans ont défilé au pupitre pour louer les qualités de leur champion. Ils ont lu plusieurs motions de soutien.

Au nom du groupe parlementaire Ppa-CI, le député Hubert Oulaye a qualifié l’ancien Président d’homme “résilient”. Pour lui, n’ayant pas achevé son programme de gouvernement interrompu pour cause de crise, Hubert Oulaye a souhaité que Laurent Gbagbo brigue un mandat en 2025 afin de continuer “l’œuvre de développement de la Côte d’Ivoire”.

Quant à Antoine Kanga, maire de M’Batto, il a, au nom de ses pairs, appelé à une candidature du président Laurent Gbagbo.

Pour sa part, le président du Conseil politique permanent du Ppa-CI, Léon Emmanuel Monnet, a demandé à tous les militants de s’unir derrière l’ancien Président. Car pour lui, il est une chance pour la Côte d’Ivoire. L’ancien ministre a ajouté que Laurent Gbagbo est le candidat “naturel” de leur formation politique.

A son tour, le Secrétaire général du Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire, Jean Gervais Tcheidé, a appuyé les déclarations des différentes structures de son parti.

Lors de son allocution, le Secrétaire général du Ppa-CI a fait de nombreuses revendications. Il a appelé le comité central de son parti à s’armer pour aller à la conquête du pouvoir en 2025. “Alors cap sur 2025”, a-t-il lancé sous les applaudissements des militants.

Patrick N’Guessan
fratmat.info

PARTAGER