Condamné à 20 ans de prison ferme, Soro: ” je considère ce verdict comme un non-événement, je maintiens ma candidature”

2414

[ Publié / Modifié il y a

Guillaume soro condamné à 20 ans de prison ferme.

C’était presque certain mais maintenant c’est officiel, Guillaume Soro a été reconnu coupable de recel de derniers publics et de blanchiment de capiteaux. Il est condamné à 20 ans de prison ferme, 4,5 milliards d’amende et privation des droits pendant 7 ans.
Au terme de son procès, ce mardi 28 avril 2020.
Notons que Guillaume Soro absent depuis maintenant 1 ans de la Côte d’Ivoire, a vu son vol détourné le 23 décembre 2019 ou ses partisans l’attendaient à l’aéroport d’Abidjan.

je considère ce verdict comme un non-événement, je maintiens ma candidature.

Aussitôt le verdict de sa condamnation rendue, l’ex- pan n’a pas tardé a réagit suite à cette condamnation.

Pour l’ex allié du régime d’Abidjan c’est une “parodie de procès” selon lui, c’est la preuve que “l’Etat de droit est définitivement enterré par ALASSSANE Ouattara ”
” cet homme qui porte aujourd’hui avec beaucoup d’aisance les habits de dictateur, qui soumet la justice à sa botte et commande des sentences de mises à mort politique contre ses rivaux afin de les exclure de la compétition électorale, incarne la pire version du dirigeant africain.”

Il faut bien avouer que cette décision de justice met fin aux espoirs du candidat déclaré à la présidentielle d’octobre 2020. Mais selon Guillaume Soro” cette décision ne nous ébranle pas . Je considère ce verdict comme un non-événement, je maintiens ma candidature à la présidentielle et je demande à tous mes partisans de demeurer mobilisés et de continuer le travail de mobilisation et d’implantation.”

Rappellons que le collectif des avocats de Guillaume Soro dans un communiqué de presse déclarait saisir, une fois de plus , et autant de fois que nécessaire, la Cour Africaine des peuples, selon la procédure d’urgence, toutes les décisions inconventionnelles qui résulteraient de cette audience.

Fernando Zeguiba pour Ivorian.net

PARTAGER