Cinema: Jean-Paul Belmondo s’est éteint lundi 6 septembre chez lui, à Paris

1721
Jean-Paul Belmondo. Foto: Cola images/Alamy

[ Publié / Modifié il y a

Décès de Jean-Paul Belmondo : « J’espère qu’il est mort en riant », dit Arielle Dombasle
Jean-Paul Belmondo s’est éteint lundi 6 septembre chez lui, à Paris. Il était l’un des derniers monstres sacrés du cinéma français. Il avait 88 ans.

Le Magnifique n’est plus. Jean-Paul Belmondo est décédé lundi 6 septembre à son domicile, à Paris. Me Michel Godest, son avocat, a confirmé la triste nouvelle à l’Agence France-Presse, expliquant que l’acteur, âgé de 88 ans, « était très fatigué depuis quelque temps ». « Il s’est éteint tranquillement », a assuré son conseil.

Celui qu’on surnommait « Bebel » a tourné dans 80 films et laisse derrière lui des rôles inoubliables : jeune premier dans À bout de souffle ou encore pendu à un hélicoptère au-dessus de Venise dans Le Guignolo.

« C’était un être beaucoup plus complexe que l’on croie. Il avait un sens de la tragédie. […] C’était un homme qui avait un cœur énorme, un goût et une jouissance de la vie… Il me faisait des coups invraisemblables. Le gamin, et en même temps l’homme, et l’adulte. Il avait un sens inouï de la famille et de l’amitié », a confié le réalisateur Philippe Labro, qui a beaucoup tourné avec lui, notamment en Italie.

Line Renaud pleure « un ami de toujours »
Line Renaud, qui a créé un compte Twitter et poste de temps en temps des messages positifs, a confié sa tristesse à la suite de la mort de Jean-Paul Belmondo lundi. « Je perds aujourd’hui un ami de toujours, nous perdons tous un ami de toujours. Bébel était le héros extraordinaire de la France ordinaire et Jean-Paul, un homme courageux et fidèle, profondément sincère. Il était vrai. Ses plus belles cascades resteront toujours cette façon qu’il avait de nous viser en plein cœur. »
Antonio Banderas : « Un grand acteur et une icône du cinéma français et européen nous a quittés »

Des acteurs et réalisateurs du monde ont rendu hommage à Jean-Paul Belmondo lundi. L’acteur espagnol Antonio Banderas a écrit quelques mots sur Twitter : « C’est un triste jour pour la culture. Un grand acteur et une icône du cinéma français et européen nous a quittés. Repose en paix Jean-Paul Belmondo. »

Claudia Cardinale « bouleversée » par la mort de Jean-Paul Belmondo
Claudia Cardinale, qui a joué avec lui dans La Viaccia, s’est exprimée publiquement dans un communiqué adressé à l’AFP : « Je suis bouleversée par la disparition de Jean-Paul. Il était et restera pour moi comme pour tant d autres l’image même de la vitalité. Il ne cessera jamais d’être en mouvement dans mon coeur et dans ma mémoire. Il est sourire et joie de vivre. Audace et simplicité. J’ ai vécu auprès de lui tant de moments heureux inoubliables. Je suis reconnaissante à la vie de l’avoir mis plusieurs fois sur mon chemin, le bon chemin. Mon affection la plus profonde va à ses proches et à ses enfants tout particulièrement. Addio Jean-Paul. »

Arielle Dombasle : « Il est né en riant, et j’espère qu’il est mort en riant »
Arielle Dombasle, qui se trouvait à la cinémathèque lundi, s’est exprimée sur la disparition de Jean-Paul Belmondo. Elle a salué « un être merveilleux » et « un homme totalement vrai », sur BFMTV. « Il était le même avec la personne la plus pauvre et avec les puissants », a-t-elle confié. Pour elle, Bébel était « un immense acteur de théâtre », capable de faire « de grands écarts » au cinéma : « De Godard aux films les plus comiques et les plus extravagants, avec ses cascades qu’il aimait tant faire lui-même. » Elle a ajouté : « Il est né en riant, et j’espère qu’il est mort en riant parce que son rire avait quelque chose d’irrésistible. »

LePoint.fr (avec AFP)

Retrouvez l’article sur lepoint.fr

PARTAGER