BTS 2023: Affaire 3000 candidats exclus, voici la vérité

6517
7info - BTS 2023: Affaire 3000 candidats exclus, voici la vérité

[ Publié / Modifié il y a

L’information est devenue virale sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. Près de 3 000 candidats au Brevet de technicien supérieur (BTS) auraient eu leurs dossiers rejetés pour la session 2023. Il leur est reproché la non-obtention du BAC. Voici la réaction du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

L’information est démentie. Ce lundi 31 juillet 2023, date de lancement des épreuves écrites du BTS, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique est revenu sur la question. Et a levé tout équivoque.

« J’ai pris le soin de poser la question au directeur des examens et concours (DECO), avec toutes les statistiques à l’appui. Ils ne sont pas 3 000 candidats, mais plutôt 1 327 candidats qui ont été recalés pour diverses raisons. Vous savez, nous luttons contre la fraude sous toutes ses formes. Sur les 1 327 candidats exclus, je signale qu’il y a 1 113 qui détiennent de faux BAC, 19 qui ont de faux BT, le reste, c’est soit de fausses attestations d’inscription en année préparatoire, soit un nombre insuffisant d’années de préparation au BTS. Il y a certains qui viennent s’inscrire avec de faux diplômes croyant que ça passera sous les radars, mais ça ne peut pas passer. Simplement parce que nous sommes en étroite collaboration avec la DECO et nous vérifions tous les diplômes du BAC qui nous sont présentés », a précisé professeur Adama Diawara.

Pour présenter le Brevet de technicien supérieur, soit le candidat a le Baccalauréat et prépare le BTS en deux années, soit il n’a pas le BAC et là, il y a deux conditions, la première, il faut avoir eu au moins 8/20 au BAC soit 160 points. Lorsqu’il s’inscrit en année préparatoire, il fait une année préparatoire en plus de deux années pour le BTS, ce qui fait au total trois années…

Maria Kessé
7info

Retrouvez l’article sur 7info.ci

PARTAGER