Bagarre mortelle à Paris : La remise en liberté du rappeur MHD confirmée par la Cour d’appel

2512
Libéré mi-juillet, le rappeur MHD va rester libre sous contrôle judiciaire, a confirmé la cour d’appel de Paris. (DR)

[ Publié / Modifié il y a

Le parquet de Paris avait fait appel de la décision de remettre en liberté le rappeur MHD, à l’Etat civil Mohammed Sylla, le jeudi 16 juillet 2020. La remise en liberté sous contrôle judiciaire du rappeur, mis en examen pour homicide volontaire dans l’enquête portant sur une bagarre mortelle survenue à l’été 2018 dans le 10ème arrondissement de Paris, a été validée ce jeudi 23 juillet 2020.

Selon le site Actu.fr, l’artiste continue de clamer son innocence. « Je continuerai à me battre pour démontrer mon innocence », a-t-il twitté.

Pourtant identifié par des témoins et des vidéos

Le rappeur a été identifié par trois témoins dans la rixe survenue dans la nuit du 5 au 6 juillet 2018, rue Saint-Maur dans le 10ème arrondissement, explique le média français. Une bande de cet arrondissement était opposée à une autre du 19ème arrondissement. Et Loïc K. a perdu la vie, après avoir reçu 22 coups de couteau.

En plus des témoins oculaires, des vidéos avaient permis aux enquêteurs d’identifier MHD comme « l’homme noir aux cheveux blonds » quittant une Mercedes pour frapper le jeune homme, avant d’y revenir. Un signe distinctif avait attiré les enquêteurs, un survêtement Puma réservé aux « ambassadeurs » de la marque. Le rappeur a toujours clamé son innocence.

Ainsi, après presque deux ans de prison, la cour d’appel de Paris a confirmé sa remise en liberté ce jeudi 23 juillet 2020.

Jean Bavane Kouika
fratmat.info

Publicité
PARTAGER