An 63: message à la nation du Président Alassane Ouattara

6111

[ Publié / Modifié il y a

Ivoiriennes, Ivoiriens,

Mes chers compatriotes,

Chers amis de la Côte d’Ivoire ;

Ce 7 août 2023 marque le 63e anniversaire de la commémoration de l’indépendance de notre pays. C’est un moment important pour la vie de la Nation.

Cette année, cette célébration se tient dans un contexte de deuil national, suite au décès, survenu le 1er août dernier, de mon aîné, le Président Henri Konan Bédié, ancien Président de la République de Côte d’Ivoire.

Au moment où je m’adresse à vous, je voudrais saluer la mémoire de ce grand homme d’Etat, qui a marqué son époque et notre pays.

Je réitère mes condoléances à son épouse, Mme Henriette Bédié, à sa famille, à son parti politique, le PDCI-RDA et à tous les Ivoiriens.

Chers frères, chères sœurs,

En dépit d’un contexte mondial difficile, marqué par les effets négatifs de la pandémie de COVID-19 et la guerre en Ukraine, l’économie ivoirienne poursuit sa dynamique de croissance avec un taux de 6,7% en 2022 et une projection de plus de 7% par an pour la période 2023 – 2025.

Par ailleurs, l’inflation a pu être maîtrisé, grâce à la politique monétaire menée par la BCEAO et les décisions, prises par le Gouvernement, de subventionner les produits pétroliers et de plafonner les prix de plusieurs produits de grande consommation. Les grands équilibres macroéconomiques sont donc maintenus, la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption se renforcent chaque jour, grâce à l’action du Gouvernement et des institutions compétentes.

Pour consolider les bonnes perspectives de l’économie ivoirienne et accélérer sa transformation structurelle, nous avons conclu un programme économique et financier de dernière génération avec le Fonds Monétaire International.

Les réformes identifiées dans ce cadre, que le Gouvernement du Premier Ministre Patrick Achi met en œuvre avec vigueur, accordent une place centrale au secteur privé et à l’instauration d’une fiscalité mieux adaptée à la structure actuelle de notre économie.

Comme j’ai eu l’occasion de le souligner, nous sommes déterminés à faire émerger des champions nationaux dans tous les secteurs de notre économie et à poursuivre l’amélioration de l’environnement des affaires.

Pour donner un meilleur cadre de vie aux Ivoiriens et renforcer la compétitivité de notre économie, les grands chantiers d’infrastructures se poursuivent.

C’est dans ce cadre que nous avons, récemment, procédé aux inaugurations du Parc des Expositions d’Abidjan, de l’Autoroute Yamoussoukro – Tiébissou ainsi que de l’Usine d’eau Potable de la Mé.

Le Pont de Cocody sera inauguré dans les prochains jours et d’autres infrastructures structurantes seront bientôt terminées, notamment, l’autoroute Tiébissou – Bouaké, la côtière Abidjan – San Pédro – Grand-Béréby, le pont reliant Yopougon au Plateau, l’autoroute de contournement d’Abidjan, ainsi que la centrale solaire de Boundiali, les barrages hydroélectriques de Gribo popoli et de Singrobo-Ahouaty.

Je suis heureux des progrès accomplis à ce jour, en matière d’infrastructures routières, de santé, de protection sociale, d’éducation-formation, d’électricité et d’eau potable, qui sont si importants pour nos populations.

Mes chers compatriotes,

Chers frères, chères sœurs,

L’objectif de notre action demeure l’amélioration continue de l’accès de nos frères et sœurs aux services sociaux de base. C’est pourquoi, malgré la conjoncture difficile, nous poursuivons les investissements dans ces secteurs.

La mise en œuvre de nombreux projets et programmes, en particulier, le Programme Social du Gouvernement (le PSGouv), initié par feu le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, ont permis de renforcer l’offre et la qualité de service dans ces secteurs prioritaires sur toute l’étendue du territoire national.

Conformément à nos engagements, nous avons redistribué les fruits de la croissance à travers des mesures sociales fortes telles que la revalorisation du SMIG, l’augmentation de la rémunération des fonctionnaires, ainsi que des fonds alloués à l’entrepreneuriat et aux initiatives des jeunes.

À cet égard, je voudrais indiquer que le Programme Jeunesse du Gouvernement est une nouvelle approche dans la prise en charge des besoins de nos jeunes dans leur diversité en mettant l’accent sur la formation, l’encadrement, l’insertion professionnelle et le développement des compétences.

Ce programme est doté d’une enveloppe globale de 1 118 milliards de F CFA pour la période 2023 – 2025.

En effet, dans un contexte international marqué par de nombreuses crises et d’importants bouleversements, notamment, la guerre en Ukraine qui perdure, les naufrages tragiques en méditerranée, nous devons demeurer à l’écoute de nos jeunes et des populations les plus vulnérables.

Nous devons renforcer leur sécurité, encourager la participation active de la jeunesse à la vie de la Nation, et leur fournir un cadre favorable à leur épanouissement car ils seront les élites de demain.

Mes chers compatriotes,

Les Institutions sont le socle de la Nation. Elles assurent la protection des citoyens et garantissent les droits et les libertés de toutes les Ivoiriennes et de tous les Ivoiriens.

La récente modification constitutionnelle, qui vient d’être adoptée par le Parlement réuni en Congrès, permettra plus d’efficacité dans l’examen des projets de lois, soumis au Parlement par le Gouvernement, en faisant coïncider la période du travail parlementaire et celle du travail gouvernemental.

Comme vous le savez, le 2 septembre prochain, les Ivoiriens seront appelés aux urnes pour renouveler les élus locaux que sont les Conseillers régionaux et municipaux.

Les élections sénatoriales pourront donc être programmées pour le 16 septembre 2023, avec la participation de tous les partis politiques car les sénateurs ont été maintenus en fonction, depuis décembre 2020, en attendant le renouvellement des conseillers régionaux et municipaux.

Je souhaite que toutes ces élections se déroulent dans un climat de paix et de fraternité. Il y va de la consolidation de nos acquis démocratiques. J’en appelle donc au sens des responsabilités de tous les candidats, des partis politiques et de l’ensemble de nos compatriotes.

Chers frères, chères sœurs,

La paix, la sécurité et la cohésion sociale constituent nos atouts les plus importants pour la stabilité de notre pays.

Nous devons maintenir ce climat de paix et de sécurité pour poursuivre la dynamique de développement socio-économique de notre beau pays.

C’est pourquoi, nous avons, au cours de ces dernières années, fait d’importants investissements pour moderniser les équipements de nos Forces de Défense et de Sécurité, améliorer leurs conditions de vie, renforcer les effectifs et leur formation. Par ailleurs, le Conseil National de Sécurité, que je préside, se réunit, régulièrement, pour maintenir la veille sécuritaire dans notre pays et dans notre sous-région.

Nous condamnons la tentative de coup d’Etat au Niger, qui constitue une grave menace à la paix et à la sécurité dans la sous-région.

Bien évidemment, nous soutenons les initiatives de la CEDEAO visant à rétablir l’ordre constitutionnel dans ce pays frère et à permettre au Président Mohamed Bazoum, Président démocratiquement élu, d’exercer librement ses fonctions.

Chers frères, chères sœurs,

Dans quelques mois, plus précisément, le 13 janvier 2024, notre pays aura l’honneur d’accueillir la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football, la CAN 2023.

Nous sommes déjà prêts à accueillir la plus grande compétition sportive du Continent.

Avec la légendaire hospitalité de nos concitoyens, je suis convaincu que nous offrirons, au monde entier, ce que nous avons de meilleurs en termes d’accueil, de culture, et de richesses touristiques.

Je félicite le Premier Ministre Patrick Achi et le Gouvernement pour la qualité des infrastructures.

J’y associe tous les partenaires nationaux et extérieurs qui contribuent au respect de nos engagements pour l’organisation réussie de cette CAN.

À nos Eléphants footballeurs, je voudrais vous assurer de mon soutien, du soutien du Gouvernement et de l’ensemble des Ivoiriens. Vous évoluerez dans les conditions les plus optimales lors de cette CAN à domicile. Rendez nos compatriotes encore plus fiers par vos performances !

Par ailleurs, la 19e édition du championnat du monde de basketball se déroulera du 25 août au 10 septembre 2023.

Je voudrais féliciter nos Eléphants basketteurs, qui se sont, brillamment, qualifiés pour cette prestigieuse compétition au cours de laquelle ils sauront, comme à l’accoutumé, défendre dignement le drapeau ivoirien.

Mes chers compatriotes,

Chers frères, chères sœurs,

Le Père de la Nation ivoirienne, le Président Félix Houphouët-Boigny, avait pour seule obsession : la paix, la paix des cœurs, la paix sociale et la paix entre les Nations.

J’ai foi en cette vision parce que la paix est le premier pilier du développement. Nous continuerons, donc, à y travailler, sans relâche, pour le bonheur et l’épanouissement de tous les habitants de notre beau pays ; pour une Côte d’Ivoire développée et moderne.

Chaque ivoirienne et chaque ivoirien a un rôle à jouer et je voudrais compter sur chacune et chacun de vous.

Les avancées de ces dernières années ont généré de nombreuses opportunités dans tous les secteurs et dans toutes les régions de notre beau pays.

L’Etat sera aux côtés de chacun de vous pour vous accompagner dans la concrétisation de vos projets.

Je sais pouvoir compter sur toutes les forces vives de la Nation pour relever, ensemble, tous les défis, dans l’union, la discipline et le travail.

Bonne fête de l’Indépendance à toutes et à tous !

Vive la République !

Vive la Côte d’Ivoire !

Que Dieu bénisse notre beau pays !

Présidence CI

PARTAGER