Abengourou : Affi N’Guessan remobilise ses troupes pour revenir au pouvoir en 2025

4717
Abengourou, la capitale de l'Indénié a accueilli la traditionnelle fête de la liberté du Fpi, les 29 et 30 avril derniers. (Ph: DR)

[ Publié / Modifié il y a

La 32e édition de la fête de la liberté initiée par le front populaire ivoirien (Fpi), en 1990, s’est déroulée, les 29 et 30 avril dernier, à Abengourou, capitale de la région de l’Indenié-Djuablin. Pour prendre part à cette commémoration, les militants du Fpi sont venus de toutes les sections et fédérations du territoire national et des représentations du Fpi à l’étranger. Durant ces deux jours, ils ont pris d’assaut Abengourou pour être témoins de cet événement.
Après le panel et la conférence organisés, le 29 avril, autour des thèmes: ” Les défis de la liberté et de la démocratie en Afrique dans un contexte de menaces et attaques djihadistes” et “Apport de la culture à la paix et à la démocratie, exemple du Royaume de l’Indenié-Djuablin” ainsi que les activités récréatives, la fête de la liberté 2022 à Abengourou a été marquée par un défilé des différentes fédérations et le discours de clôture du président du Fpi, Pascal Affi N’Guessan. “Demain, le Fpi a vocation à exercer à nouveau le pouvoir d’État pour la construction d’une paix durable et d’un État de droit moderne, en vue de la renaissance de Côte d’Ivoire. 2025 verra l’arrivée au pouvoir d’une nouvelle génération. J’ambitionne d’être le premier Président de cette génération intermédiaire”, a soutenu Pascal Affi N’Guessan face à des milliers de militants.
A Abengourou, le président du Fpi a pris l’engagement, en cas de victoire de son parti à l’élection présidentielle de 2025, de bâtir une Côte d’Ivoire réconciliée, plus libre, plus prospère et plus heureuse. Mais avant cette échéance, il a mis ses militants en mission pour conquérir les électeurs, lors des municipales et des régionales de 2023. ” Nous avons gagné la bataille du contrôle du parti. En 2023, nous saurons ce que nous représentons dans le cœur des Ivoiriens. Ce sera un moment de vérité, un test de crédibilité. Je compte sur votre détermination pour occuper le terrain dans un esprit de rassemblement de la majorité des Ivoiriens”, a-t-il lancé à ses militants rassemblés le 30 avril, à la place de la solidarité de Abengourou.
Partageant sa vision de la liberté, Pascal Affi N’Guessan a indiqué que c’est la valeur fondatrice du parti dont il est le président. ” La défense de la liberté est, pour le Fpi, une passion de toujours. Nous n’avons jamais baissé les bras car elle demeure le socle de notre engagement. Depuis 32 ans, nous avons tout connu en termes de liberté. Des avancées, des moments de conquête et de pratique du pouvoir, des moments d’épreuves, de difficulté et d’espoir”, a expliqué le président du Fpi.
Relativement aux événements malheureux qui ont émaillé la présidentielle de 2020, tout en saluant la mémoire des disparus, il a reconnu quelques dérives. ” Nous avons, au fond de nous, une certaine amertume d’avoir collectivement, tous partis politiques confondus, rejoué ce mauvais scénario de la division et exposé nos concitoyens. Car le rôle d’un leader politique comme celui d’un État, c’est de savoir protéger ses concitoyens, de défendre ses enfants plutôt que de les exposer. C’est tout faire pour que leur vie et leur sécurité soient épargnées.

” A tous les militants du Fpi qui ont effectué le déplacement d’Abengourou, Affi N’Guessan a adressé ses félicitations pour la forte mobilisation. ” Cette journée marque le lancement de la reconquête de cette région par le Fpi “, a-t-il dit au vice-président du Fpi chargé de l’Indenié-Djuablin, Edoukou Bernard. En sa qualité de président du comité d’organisation de la fête de la liberté 2022, ce dernier a dit être convaincu qu’en 2025, le président de la Côte d’Ivoire s’appellera Pascal Affi N’Guessan. Des représentants de plusieurs partis politiques dont l’Udpci et les partis membres de l’Alliance des forces démocratiques (Afd) ont pris part à la cérémonie de clôture de cette fête.

Marcel Benie
Correspondant régional
Fratmat

PARTAGER