Succession de Bédié au Pdci-Sésse Koffi appelle à un consensus autour de Tidjane Thiam

49673
Succession de Bédié au Pdci-Sésse Koffi appelle à un consensus autour de Tidjane Thiam

[ Publié / Modifié il y a

Sessé Koffi, membre du bureau politique et président national du cercle régional Tidjane Thiam, a demandé à l’ex Ministre Tidjane Thiam de se porter candidat à la présidence du PDCI-RDA. Il a appelé par la même occasion, à un consensus autour de lui .

C’était le jeudi 02 novembre 2023 au cours d’un échange avec la presse à Daloa.
Selon lui, après le décès du Président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié, le moment est arrivé pour l’ex-Ministre Tidjane Thiam de répondre à l’appel et assumer la tâche qui lui est réservée par ses dignes prédécesseurs.
« Que le consensus se fasse autour de Tidjane Thiam, car nous rêvons d’une Côte d’Ivoire possible avec lui. C’est le président qu’il nous faut. Il est le concepteur des 12 chantiers de l’éléphant d’Afrique. Il a été très bien formé par les Présidents Houphouët-Boigny et Henri Konan Bédié dont il est le digne héritier. Le moment est arrivé pour lui de répondre à l’appel et assumer la tâche qui lui est réservée par ses dignes prédécesseurs », a-t-il dit.
Il a ajouté que Tidjane Thiam est un pur produit du PDCI-RDA et un leader courageux, charismatique, influent, respecté et écouté à l’international.
En outre, Sésse Koffi a tenu à répondre aux détracteurs de Tidjane Thiam qui affirment qu’il ne peut pas être candidat à la présidence du parti, car ne respectant pas les 10 années de présence au bureau politique.
« C’est dommage. Qu’ils ne cherchent pas à s’informer. Qu’ils se réfèrent aux documents liés aux bureaux politiques datant des années 90. Et Tidjane Thiam a été ministre sous Bédié. Un ministre du PDCI-RDA est d’office membre du bureau politique », a-t-il répondu.
Il a fait savoir également qu’il ne partage pas l’avis de ceux qui soutiennent que le président du parti ne doit pas être le candidat du parti à l’élection présidentielle.
« D’où vient cette nouvelle idée. En tout cas cela ne vient pas du bureau politique où toutes les décisions sont prises. C’est un projet impopulaire qui va fragiliser la cohésion du parti », a-t-il argumenté.
Pour rappel, le congrès électif du PDCI-RDA est prévu se tenir le 16 décembre 2023 .

Beker Yao
L’Intelligent d’Abidjan

PARTAGER