Un Iranien périrait toutes les dix minutes du Covid-19

1011

[ Publié / Modifié il y a

Une personne atteinte du coronavirus meurt toutes les dix minutes en Iran. Une statistique-choc relayée par un officiel du ministère de la Santé iranien. Malgré de nombreux cas de guérison, Téhéran peine toujours à contenir l’épidémie, notamment du fait du régime de sanctions que les États-Unis n’ont toujours pas levé.

La situation en Iran empire de jour en jour. Kianush Jahanpur, porte-parole du ministère de la Santé iranien a annoncé ce jeudi 19 mars qu’en Iran, «sur la base des dernières données disponibles, 50 Iraniens sont infectés par le COVID-19 chaque heure. De plus, toutes les dix minutes, un Iranien meurt de la maladie», a-t-il indiqué sur son compte Twitter.

Des statistiques faramineuses qui font de l’Iran le troisième pays le plus touché par la pandémie à l’échelle mondiale. On recense aujourd’hui plus 18.400 cas de personnes contaminés et plus de 1.200 morts. Une situation compliquée pour un pays qui connaissait déjà une importante récession économique avant que cette crise débute.

Néanmoins, beaucoup de patients atteints du virus guérissent en Iran. À ce jour, plus de 5.700 personnes seraient rétablies, ce qui représente un taux de guérison énorme. À titre de comparaison, un pays comme l’Espagne, qui recense plus de 15.000 cas, a seulement un peu plus de 1.000 guérisons.

Les États-Unis proposent de l’aide, mais pas ne lèvent pas les sanctions

Une prouesse qui vaut la peine d’être remarquée, surtout quand on prend en compte les circonstances atténuantes auxquelles doit faire face l’Iran. En effet, le pays des mollahs subit la politique de «pression maximum» des États-Unis, qui lui ont imposé un régime de sanction ultra-violent, toujours en vigueur malgré la crise mondiale du coronavirus. L’Iran, qui accuse les États-Unis de «terrorisme économique et sanitaire», lutte aujourd’hui sur une jambe contre ce virus.

Sputnik

PARTAGER