Côte d’Ivoire: l’OIT et l’UIT s’engagent à accompagner la création d’emplois des jeunes dans le secteur du numérique

748

[ Publié / Modifié il y a

COMMUNIQUE DE PRESSE

L’Organisation internationale du Travail et l’Union internationale des télécommunications s’engagent à accompagner la création d’emplois des jeunes dans le secteur du numérique en Côte d’Ivoire

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, le 9 mars 2020 – A l’occasion d’une mission de haut niveau en Côte d’Ivoire, Mme. Cynthia Samuel-Olonjuwon et M. Andrew Rugege, respectivement Directrice régionale de l’Organisation internationale du Travail (OIT) et Directeur régional de l’Union internationale des télécommunications (UIT) pour l’Afrique, ont réaffirmé l’engagement de leurs institutions à promouvoir l’emploi des jeunes dans le secteur du numérique à travers l’initiative intitulée « Stimuler les emplois décents et améliorer les compétences des jeunes dans l’économie numérique en Afrique ».

L’objectif du programme conjoint est de permettre aux jeunes Africains d’accéder à des opportunités de travail décent dans l’économie numérique. L’approche systémique du programme stimulera la création d’emplois et les opportunités d’entreprenariat dans l’économie numérique tout en promouvant le respect des droits des jeunes au travail, en investissant dans les capacités et les compétences numériques et en améliorant le mécanisme d’intermédiation du marché du travail et des services de l’emploi.

« Ce programme vise à promouvoir l’emploi décent et des compétences pour les jeunes en Afrique, afin qu’ils puissent optimiser les opportunités dans l’économie numérique et faire en sorte que l’économie numérique en Afrique soutienne le développement des pays », a déclaré Cynthia Samuel-Olonjuwon, suite à la rencontre avec le ministre ivoirien de l’Emploi et de la Protection sociale, M. Pascal Kouakou Abinan. « Nous sommes très heureux que le ministre ait confirmé l’engagement du gouvernement de la Côte d’Ivoire dans cette très importante initiative qui traduira notre profil démographique en Afrique, en général, et en Côte d’Ivoire en particulier, en une dividende démographique qui soutienne notre développement. »

« Pour récolter les fruits de la transformation numérique en Afrique, tous les jeunes en Côte d’Ivoire et sur le continent en général devraient être dotés des compétences numériques nécessaires. Nous sommes ravis de travailler avec l’OIT sur ce programme conjoint et nous espérons pouvoir engager davantage de partenaires dans cet effort », a déclaré le Directeur régional de l’UIT pour l’Afrique, M. Andrew Rugege.

« Le Gouvernement ivoirien a fait du secteur du numérique un levier pour le développement et l’émergence du pays, » a souligné le Ministre, M. Pascal Kouakou Abinan, en citant notamment la Politique Nationale de l’Emploi, dont l’objectif est de promouvoir la création d’emplois décents et de qualité pour les hommes et femmes en âge de travailler.

La mission de haut de niveau de deux institutions spécialisées des Nations Unies a rencontré les mandants de deux Institutions y compris les Ministres en charge de l’emploi, de l’emploi des jeunes, les Organisations d’employeurs et les Organisations des Travailleurs, d’une part, et les réseaux des jeunes entrepreneurs du numérique, les institutions de formation ainsi que l’Autorité de régulation, d’autres part.

La mission s’est inscrite dans une démarche de renforcement de partenariats et de recherche des synergies avec les autres intervenants dans le secteur du numérique en Côte d’Ivoire. A cet effet, les deux hautes personnalités ont inscrit dans leur agenda des rencontres avec les partenaires techniques et financiers, y compris les Agences du système des Nations Unies, la Banque africaine de développement et l’Union Européenne.

Pour leur part, les Autorités ont réaffirmé l’importance que le Gouvernement de la Côte d’Ivoire accorde aux technologies de l’information et de la communication (TIC) comme leviers et accélérateurs du développement à cause de leur impact considérable sur toutes les branches de l’économie nationale en termes de productivité et d’accélérateur de croissance. Il sied ici de rappeler que les TIC, de par leur caractère transversal, contribuent à l’atteinte de tous les objectifs de développement durable et peuvent ainsi permettre à la Côte d’Ivoire d’être au rendez-vous de l’émergence.

Le secteur des services reste le principal moteur de l’économie ivoirienne, avec une contribution à la croissance de 3,4 points en 2018. Dans ce cadre, le secteur du numérique est appelé à jouer un rôle important, eu égard à son potentiel en termes de contribution à la dynamisation des secteurs porteurs de croissance et de création d’emplois.

Cette initiative a été lancée à la suite de la Déclaration d’Abidjan adoptée à l’issue de la 14ème réunion régionale de l’OIT (décembre 2019) qui appelle les Etats membres à « renforcer les capacités de tous à tirer parti des possibilités offertes par un monde du travail en mutation », notamment « en investissant dans le capital humain, et, à cette fin, en renforçant la qualification, l’actualisation et l’amélioration des compétences ainsi que l’apprentissage tout au long de la vie, en vue de tirer parti de la technologie et des nouveaux types d’emplois qu’elle contribue à créer ». Elle répond au double besoin de faire en sorte que l’Afrique tire avantage des opportunités offertes par la transition vers le numérique pour relancer son économie, tout en adressant les forts niveaux de sous-emploi et de pauvreté chez les jeunes.

De plus amples informations cette initiative sont disponibles sur les pages suivantes:
https://www.itu.int/en/ITU-D/Digital-Inclusion/Youth-and-Children/Pages/Digital-Skills.aspx
https://www.ilo.org/employment/areas/youth-employment/WCMS_557961/lang–fr/index.htm
https://www.decentjobsforyouth.org/theme/digital-skills-for-youth

Jennifer Patterson, Responsable régionale
de la Communication et de l’information publique,
Bureau régional de l’OIT pour l’Afrique
patterson@ilo.org

PARTAGER