Ouattara se représentera à la présidentielle si ceux de sa « génération » se représentent

776

[ Publié / Modifié il y a

Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara se représentera à la présidentielle prochaine si ceux de sa « génération » se représentent aussi

Samedi dernier, lors d’une tournée de quatre jours dans la région du Hambol, le président ivoirien, Alassane Ouattara (photo), est revenu sur sa possible candidature à l’élection présidentielle de 2020. Le chef de l’Etat ivoirien a déclaré face à des dizaines de milliers de ses partisans, qu’il conditionnerait sa participation à celle des membres de sa « génération ».

« Je veux que tous ceux de ma génération comprennent que notre temps est passé. Et que nous devons tous nous mettre de côté. Alors s’ils décident d’être candidats, je serai candidat ! », a déclaré l’homme de 77 ans. Sans jamais les citer directement, Alassane Ouattara semble donc conditionner sa candidature à celle de ses rivaux et anciens présidents Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo, dont les candidatures semblent elles aussi sujettes à de nombreuses ambigüités.

Cette annonce intervient alors que le chef d’Etat, en poste depuis 8 ans, entretient depuis plusieurs mois, un certain flou sur sa candidature à la prochaine présidentielle. Pour de nombreux observateurs, le dirigeant doute des capacités du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, son premier choix pour lui succéder, à l’emporter face à la coalition de l’opposition qu’Henri Konan Bédié constitue actuellement. Cependant, se félicitant d’un bilan exemplaire, il affirme vouloir céder son fauteuil.

« La Côte d’Ivoire appartient aux prochaines générations. Mais comme je vois des hésitations au niveau de certains de ma génération, c’est pour cela que je n’ai pas annoncé ma décision. Mais soyez rassurés, mon intention est bien de transférer le pouvoir à une nouvelle génération », a-t-il assuré.

C’est en octobre 2020 que les Ivoiriens devront désigner par les urnes leur nouveau président, neuf ans après la crise post-électorale qui a marqué l’arrivée au pouvoir du président Ouattara. Une année cruciale où les partis politiques, pour l’instant en plein jeu d’alliances, devront annoncer leurs candidats et lever le voile sur les acteurs de la prochaine course à la magistrature suprême.

Pour l’instant, seul Guillaume Soro, ancien proche d’Alassane Ouattara a ouvertement déclaré son intention de se présenter à la présidentielle de 2020.

Moutiou Adjibi Nourou
Agence Ecofin

PARTAGER