Dédicace de son livre à Malmö/Suède: Dr Boga Sako repond au président Ouattara

1473

[ Publié / Modifié il y a

DEDICACE DE SON LIVRE A MALMO/SUEDE :
Dr BOGA SAKO REPOND AU PRESIDENT OUATTARA.

Compte rendu :

Dans la soirée du samedi 30 Novembre 2019 et sous la couverture médiatique du célèbre journal ivoiro-suédois, IVORIAN.NET, la sympathique cérémonie de dédicaces du nouveau livre de l’Enseignant-Chercheur et Militant engagé pour les Droits de l’Homme, Dr BOGA SAKO GERVAIS, a réuni la quasi-totalité de la Communauté ivoirienne de la ville de Malmö, en Suède.

Ce fut un moment chaleureux de retrouvailles des Ivoiriens, qui a permis aux invités d’immortaliser cette visite de Dr BOGA en Suède, à travers la dédicace personnalisée de chaque exemplaire du livre.

Prenant la parole lors des échanges, l’écrivain a d’abord remercié toute la communauté ivoirienne de la Diaspora, qui se mobilise depuis 2002, pour la réconciliation et la paix en Côte d’Ivoire. Pour l’activiste des Droits de l’Homme, l’acquittement du Président Laurent GBAGBO et du Ministre Charles BLE GOUDE constitue une étape déterminante et de l’espoir pour le processus de réconciliation en Côte d’Ivoire.

A PROPOS DU LIVRE, « Qui est le PRESIDENT de la République », l’auteur a analysé une séquence développée dans l’ouvrage qui interpelle. Il s’agit de la cérémonie de Prestation de Serment. Elle est prescrite dans la Constitution ivoirienne, comme dans celle de bien de pays dans le monde, dont les Etats-Unis par exemple, où le nouvel élu à la magistrature suprême prête serment en posant même la main sur la Bible.

Dr BOGA se dit choqué de voir que l’individu qui supplie le Peuple l’ayant élu, à travers cette cérémonie, en prenant à témoin l’opinion nationale et internationale, et même DIEU, puisse se transformer plus tard, énivré par son pouvoir, en un bourreau pour les populations qui lui ont fait confiance. C’est une méconnaissance grave du fondement même de la Démocratie, qui exige que tout élu par le Peuple respecte ou vénère ce Peuple !

ENFIN, faisant un clin d’œil à la dernière sortie du Président Alassane OUATTARA qui projette de réduire les candidatures à la présidence de la République, Dr BOGA SAKO, très offusqué par la proposition du Chef de l’Exécutif ivoirien, s’est demandé si M. OUATTARA parle d’un héritagede sa famille à lui ou s’il parle de la Présidence de la République de Côte d’Ivoire. Parce que, selon l’homme des Droits de l’Homme, Alassane OUATTARA est très mal placé pour évoquer ce sujet, « lui qui a toujours été et qui demeure un inéligible notoire en Côte d’Ivoire, au regard de la Constitution ivoirienne ! De toutes façons, même en fixant la caution à un Milliard de francs Cfa, les Ivoiriens mettront fin à ce régime en 2020 ! » a conclut Dr BOGA.

Rendez-vous a été pris pour la samedi 7 Décembre 2020, dans la capitale danoise, à Copenhague ; avant l’apothéose de PARIS, au Palais des Congrès de Montreuil, le samedi 14 Décembre 2020, dès 18H00.

Fait à Malmö, SUEDE, le 1erDécembre 2019
Dr BOGA S. GERVAIS​
Président-Fondateur de la FIDHOP et de GRADDH-AFRIQUE
Vice-président de EDS

b8
b9
b11
b17
b13
b14
b15
b16
b1
b2
b3
b5
b6

Reportage
Ivorian.Net

PARTAGER