Miss Monde 2020 : Qui est Ophély Mézino, la Miss Gualedoupe 2018 qui représentera la France ?

1703

[ Publié / Modifié il y a

Miss Monde 2020 : Qui est Ophély Mézino, la Miss Gualedoupe 2018 qui représentera la France ?
Lorsque cette dernière a décidé de décaler sa participation à Miss Monde, le comité Miss France a choisi la Première dauphine à la place. Ophély Mézino se rendra donc à Londres le 14 décembre 2019 pour défendre les couleurs de la France.

De la Réunion à Montpellier
Ophély Mézino est née le 16 juillet 2020 à la Réunion, d’un père guadeloupéen et d’une mère réunionnaise, qui ont trois autres enfants. La jeune femme passe son enfance en Loire-Atlantique, puis étudie les sciences en classe préparatoire aux grandes écoles, à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. Elle s’oriente ensuite vers une licence en ingénierie chimie à l’université de Montpellier. En 2018, elle est élue Miss Guadeloupe, ce qui la conduit à concourir à Miss France.

Engagée pour les personnes sourdes
Mi-décembre, lors de l’élection de Miss Monde, Ophély Mézino pourra mettre en avant “la cause des sourds” et “la culture de la langue des signes”, expliquait-elle à LCI le 20 novembre. En effet, les deux parents de la jeune femme sont sourds, elle a grandi en parlant la langue des signes, et elle aimerait créer un foyer pour personnes sourdes et malentendantes en Guadeloupe.

130 candidates à Miss Monde
Ophély Mézino est déjà en Angleterre, où elle visite le patrimoine britannique et rencontre les autres candidates. Le concours Miss Monde est un peu différent de Miss France. La compétition se déroule sur trois semaines, et il y a 130 candidates. Plusieurs épreuves permettent de cumuler des points, mais le vote du public, via l’application Mobstar, compte aussi beaucoup. Pour l’instant, Ophély Mézino fait déjà partie du top 10 de l’épreuve Miss World Top Model

La Première dauphine est très enthousiaste et optimiste sur sa participation à Miss Monde. A LCI, elle déclarait : “[Ramener la couronne], c’est l’objectif ! Il faut vraiment y croire, il faut croire en ses rêves. C’est quelque chose que j’avais gardé enfoui en moi, ce fait de pouvoir participer à une élection internationale. Aujourd’hui j’y suis donc je vais me donner les moyens d’y arriver.” La dernière fois qu’une Française a été sacrée Miss Monde, il s’agissait de Denise Perrier en 1963.

M. Lo
20minutes.fr

PARTAGER