Politique nationale/ RHDP : Ces signaux qui inquiètent

1077

[ Publié / Modifié il y a

Le ver est dans le fruit, dit le dicton. Cela vaut certainement pour le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix( Rhdp), si l’on s’en tient à ce qu’il a été donné de voir lors de la conférence de presse animée le 28 octobre 2019, par le Directeur exécutif, Adama Bictogo.
En effet, à l’occasion, des personnes, censées être du Rhdp, rouspétaient de temps à autre en réaction à certains propos de Bictogo. Tantôt elles désapprouvaient, par des propos murmurés, certains dires qui leur apparaissaient comme des écarts de langage quand le Directeur exécutif du Rhdp s’en prenait à Guillaume Soro. Tantôt, elles se gaussaient des assurances de Bictogo comme lorsque celui-ci soutenait avec assurance : « Chacun des élus en soi, c’est du monde » ou encore « Chaque régional vaut à lui tout seul 30 000 électeurs ».
Qui sont donc ces militants du Rhdp, qui semblent ne pas être d’authentiques adhérents ou des adhérents sincères ? En enrôlant dans ses rangs, ses militants au jeu trouble, le Rhdp ne court-il pas le risque de compter sur du vent ou des enveloppes vides ?
Par ailleurs, le parti au pouvoir ne fait-il pas un mauvais calcul en se persuadant que « Chacun des élus en soi, c’est du monde » ou que « Chaque régional vaut à lui tout seul 30 000 électeurs » ? Le disant, Bictogo et le Rhdp ne croient-ils pas, à tort, que chaque personnalité qui migre au Rhdp y vient avec du monde ? Il faut plutôt évaluer ces personnalités sur leur capacité à drainer avec elles des milliers de partisans et admirateurs. C’est à ce prix qu’elles apporteront une plus-value au Rhdp. Sinon, ces poids lourds ne seraient que des militants de plus et rien d’autre.
Karine Koré
lebanco.net

PARTAGER