Malgré la mobilisation, le défenseur du FC Foix a été expulsé vendredi vers la Côte d’Ivoire

2043

[ Publié / Modifié il y a

Sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français depuis le 18 juin, le joueur de 21 ans a été expulsé vendredi matin, malgré une pétition de soutien

Malgré la mobilisation, Anthony Tra Bi Tra, le joueur du FC Foix menacé d’une obligation de quitter le territoire français depuis le 18 juin, a été expulsé vendredi matin vers Abidjan, en Côte d’Ivoire. Après avoir été arrêté jeudi par les gendarmes de Lavelanet, ce jeune Ivoirien de 21 ans a été placé jeudi soir au centre de rétention administrative de Cornebarrieu.

Vendredi matin, il a été mis dans un avion à Roissy pour être expulsé vers son pays d’origine. Une décision que ne comprennent pas les membres du FC Foix, où Anthony jouait comme défenseur depuis un an et demi, qui pointent « une expulsion rapide sans fondement ».

Intégré et avec un travail
« Anthony est un homme au grand cœur, impliqué dans la vie locale associative puisqu’il est membre d’Emmaus à Lavelanet, et qui n’a jamais posé aucun problème, souligne Jean-Bernard Poux, le président du FC Foix, qui précise que de nombreux élus locaux, dont le maire de Foix, le soutenaient. Cette expulsion est étonnante car il avait un CDI dans une entreprise de Foix, avait demandé une régularisation de ces papiers qui a été rejetée mais dont nous attendions l’appel. C’est l’incompréhension ».

Jeudi soir, devant l’urgence de la menace d’expulsion,le club ariégeois avait lancé une pétition pour soutenir le joueur. Vendredi midi, la pétition comptait déjà plus de 400 signatures. Le seul recours d’Anthony Tra Bi Tra réside maintenant dans la demande d’un visa en France, pour honorer son travail à Foix.

J.R
20minutes.fr

PARTAGER