Bédié et Guillaume Soro scellent le sort de Ouattara depuis Paris

644

[ Publié / Modifié il y a

Une alliance entre Henri Konan Bédié et Guillaume Soro à la présidentielle d’octobre 2020, ne fait plus l’ombre d’un doute.

Henri Konan Bédié et Guillaume Soro fortifient leurs relations

Depuis sa démission de la présidence de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro s’est ouvertement engagé dans la lutte pour la conquête du pouvoir d’Etat. « Contraint » de démissionner après son refus d’adhérer au RHDP (parti au pouvoir), l’ancien chef de la rébellion armée de septembre 2002 est devenu un farouche opposant du régime dirigé par le Président Alassane Ouattara, dont-il avait pourtant fortement contribué à la prise du pouvoir en 2010 et en 2015.

Passé désormais à l’opposition au même titre qu’Henri Konan Bédié avec qui il formait la coalition politique RHDP, Guillaume Soro est favorable à la mise en place d’une nouvelle plateforme politique de l’opposition pour battre le candidat du RHDP parti unifié à la présidentielle de 2020. D’ailleurs à ce sujet, Henri Konan Bédié, lors d’une interview accordée récemment à RFI, rassurait sur le soutien de Guillaume Soro.

« (…) Avec Guillaume Soro, nos relations sont bonnes. Je parle du PDCI, de moi-même qui suis le président du PDCI et de Guillaume Soro et de ses amis politiques. Nos relations sont bonnes et bien entendu, nous travaillons ensemble dans le cadre de cette plateforme des partis de l’opposition », déclarait le « Sphinx de Daoukro ».

Comme pour mettre un terme aux doutes des plus sceptiques, l’on apprend que les deux hommes se sont retrouvés le samedi 07 septembre 2019 à Paris.

«Le samedi 07 septembre 2019, le Président du Comité Politique, Son Excellence Guillaume Kigbafori SORO, Ex-Président de l’Assemblée Nationale de la République de Côte d’Ivoire, accompagné de Madame la ministre Affoussiata BAMBA-LAMINE, a rendu une visite de courtoisie à Son Excellence, le Président Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA, en sa résidence privée de Paris.

Le Président Henri Konan BEDIE était assisté de son Directeur de Cabinet, Monsieur N’DRI Kouadio Pierre Narcisse », apprend-on des sources proches du PDCI-RDA.

Même si rien n’a filtré de ces retrouvailles, on peut aisément imaginer que les échanges ont bel et bien porté sur la participation de Guillaume Soro au sein de cette plateforme à laquelle le FPI de Laurent Gbagbo semble déjà engagé. Le seul point d’achoppement jusque là, dit-on, restait la présence de Soro dont certaines indiscrétions disent que Gbagbo n’en voudrait pas. Quoi qu’il en soit, si l’opposition veut faire plier l’échine au pouvoir Ouattara, il lui faut renforcer davantage son unité, et celle-ci doit se faire avec l’apport de tous, sans exclusive.

Par David Yala
Afrique-sur7.f

PARTAGER