Football : l’Iran autorise les femmes à aller au stade

557

[ Publié / Modifié il y a

La Fifa a accru ses pressions sur l’Iran pour que le pays autorise les femmes à assister au match de qualification pour le Mondial 2022 de football, entre l’Iran et le Cambodge.

L’organisation chargée du football dans le monde avait donné à l’Iran jusqu’à samedi pour se conformer à cette exigence, sous peine de sanctions.
En Iran, les femmes sont bannies des stades depuis la Révolution islamique en 1979.

Les chefs religieux estiment qu’elles doivent être protégées de “l’atmosphère masculine” et de la “vue d’hommes à moitié dévêtus”.

Les autorités ont toutefois autorisé à plusieurs reprises les femmes dans les stades par le passé.
“Les femmes pourront aller au stade Azadi, le 10 octobre 2019, pour regarder le match entre l’Iran et le Cambodge”, a déclaré dimanche Jamshid Taguizadeh, l’adjoint du ministre des Sports.

Si un petit nombre de femmes a pu assister à des rencontres internationales, d’autres ont été poursuivies en justice pour avoir pénétré dans un stade en dehors de ces occasions.

Quatre femmes ont récemment été détenues au stade Azadi avant d’être relâchées.
En 2018, des milliers de femmes avaient été autorisées à entrer au stade Azadi de Téhéran pour la première fois depuis la Révolution de 1979.

C’était à l’occasion de la retransmission d’un match de football entre l’Iran et l’Espagne, pour la Coupe du monde.
La fièvre du Mondial s’était alors emparée de l’Iran.

BBC

PARTAGER